A l’attention des journalistes: « La campagne électorale s’ouvre ce samedi, il est de votre devoir de respecter les bases du métier », le CORED



 La campagne électorale pour les départementales et les municipales du 29 juin 2014 s’ouvre ce samedi 14 juin à Minuit sur l’ensemble du territoire. Cette année, 2700 listes sont en compétition dans tout le Sénégal. Et la presse, comme d’habitude, est appelée à en assurer une bonne couverture médiatique. Face à cette floraison de listes, il va sans dire que la tâche ne sera pas de tout repos pour les médias. Toutefois, il est du devoir de tout journaliste de respecter scrupuleusement les principes d’égalité, de neutralité et d’impartialité, bases de notre métier. Le Conseil pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie dans les médias (CORED) saisit l’occasion pour rappeler aux acteurs des médias l’obligation de respecter les dispositions de la Charte des journalistes notamment en ses articles :


1: Considérer que le droit du public à une information juste et équilibrée prime sur toute autre considération, 2 : Respecter la vérité sans tenir compte d'aucune considération personnelle, 3 : Défendre l'indépendance et la liberté de la presse dans tous aspects, notamment en ce qui concerne la liberté d'information, d'expression, de commentaire, de critique et d'enquête et l'interdiction de la censure, 4 : Respecter la dignité de la personne humaine et des groupes sociaux, notamment les groupes minoritaires, en toute circonstance, 5 : Ne procéder à une aucune altération de l'information, notamment par la suppression d'éléments essentiels à son équilibre et à son impartialité, 6 : Collecter l'information par des moyens professionnels, notamment en s'identifiant comme journaliste. Le recours à des moyens clandestins doit être exceptionnel et justifiés par l'intérêt de l'information pour le public et l'impossibilité d'obtenir ces informations par des méthodes professionnelles éprouvées.


Lorsque le journaliste a recours à ces moyens clandestins, il devra en informer le public dans la relation des faits, 8 : Publier seulement les informations dont l'origine est connue, 9 : Rectifier sans délais toute information erronée, 10 : S'interdire la diffamation, la calomnie, le plagiat, les accusations sans fondements, l'injure, l'apologie de la violence et la haine entre des groupes sociaux, 13 : Refuser et dénoncer toute directive professionnelle en dehors de son équipe rédactionnelle, 14 : Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui de publicitaire ou de propagandiste; refuser et dénoncer toute consigne, directe ou indirecte, des annonceurs, 15 : Eviter les situations de conflits d'intérêts ou d'apparence de conflits d'intérêts, en se mettant ou en semblant se mettre, avec ou sans avantages personnels, au service d'intérêts particuliers, 17 : Respecter le droit de réponse du public. Le CORED, organe d’autorégulation invite donc les professionnels de l’information et de la communication au respect strict de ces règles et principes tels que édictés. M. Bacary Domingo MANE Président du CORED


Vendredi 13 Juin 2014 - 16:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter