ANSD - soins prénatals: Dakar et Ziguinchor et pôle position, Kaffrine et Tamba à la traine

Globalement quel que soit la région, on constate que la quasi-totalité des femmes ont reçu des soins prénatales dispensés par un prestataire de santé formé.
En effet, à l’exception des régions de Tambacounda 84%, Kafrine 88 et Kédougou 89% dans plus de neuf cas sur dix, les femmes ont consulté un prestataire de santé formé.



Fatou  Bintou Niang Camara, a fait savoir que selon les résultats de l'enquête, quel que soit la région, a l’exception de Tambacounda et Kafrine, les soins prénatals ont été dispensés en majorité par les sages-femmes. Par exemple à Dakar, 89% des femmes ont reçu des soins prénatals par une sage-femme. A Ziguinchor et à Diourbel, ces proportions sont respectueusement de 79% et 75%. Dans seulement quatre régions, un peu plus d’une femme sur deux effectue les quatre visites prénatales recommandées. (59%) Dakar, (59%) Ziguinchor, saint louis et Thiès 54%.

Ainsi les résultats concernent l’assistance à l’accouchement par des personnels de santé formé. Les médecins les sages-femmes ou  infirmières, mettent en évidence des dispositions régionales. C’est de loin, dans la région de Dakar (85%) que la situation  est la meilleure suivie par les régions de Ziguinchor (64%) et de Thiès (63%). Par contre dans la région de Kafrine (32%), Kolda (34%) et Tambacounda (36%), seulement environ une femme sur trois a bénéficié durant l’accouchement d’une assistance  par le personnel de santé formé.

Les lieux d’accouchement ou la fréquentation par les femmes est plus élevée sont la région de Dakar avec 96%, Ziguinchor 91%, et Thiès 87%. Contrairement à d’autres régions comme Tambacounda avec 42%, Kafrine et Kaolack 47% et Kédougou 45%, ces proportions sont pas plus  faibles.

Dans ses régions, plus de la moitié  des femmes accouchent à domicile respectivement (58%,53% et 55%). Pour ce qui  est des vaccinations des enfants, les résultats montrent que c’est les régions de Fatick et saint louis que la couverture vaccinale est la plus élevée 82% chacun. La vaccination du BCG est quasiment généralisée au Sénégal.

Les prévalences et  traitement de la maladie des enfants par exemple de la diarrhée, varient d’un minimum de 26% dans la région de Diourbel à un maximum de 51% dans celle de Kédougou.

C’est parmi les enfants diarrhéiques  de la région  de Ziguinchor que la proportion des enfants traités avec des sachets  S.R.O ou des liquides S.R.O préconditionnés et avec une T.R.O. est plus élevée (respectivement 53% et 35%).

La prévention de l’anémie varie selon la région. Diourbel 77%, Tambacounda 75%, Fatick 73%  enregistrent  les prévalences les plus élevées. Le retard  de croissance chez les enfants  de moins de 5 ans, la situation est grave dans les régions de  Kolda, 33%  Sedhiou, 32% et Kafrine 32%. Elle tes mauvaises dans les régions de Tambacounda 28%  et de Kédougou 27%. Dans les autres régions,  la situation est acceptable  notamment  à Saint Louis 13%, Thiès 14 % et Dakar14%.

 Les EDSC ont aussi révélé les statistiques sur le paludisme. Selon Dr. Ibou Guisse : « La proportion de ménages disposent d’au moins une moustiquaire  imprégné d’insecticide est plus élevée dans les régions de Sedhiou, Matam, Diourbel, Kolda, Fatick et Ziguinchor où cette valeur se situe entre 88% et 92%. Dans la région de Thiès (77%) et surtout dans celle de Dakar (45%), ces pourcentages sont plus faibles.

Le pourcentage de ménages  dont les murs du logement ont été pulvérisés d’insecticide est élevé dans les régions de Kaolack (31%),  Kafrine (37%), Kolda (41%) et Tambacounda (22%). Dans les autres régions ce pourcentage est inferieur à 8%.

C’est dans la région de Kolda (15%), Kédougou (12%) et Tambacounda (8%) que l’on enregistre les proportions les plus élevées d’enfants de 6-59 mois qui ont été testés positifs au paludisme dans cette des 11 régions, la prévalence est égale ou inferieur à 3%. Le résultats font apparaître que c’est dans les régions de Matam (53%), Sedhiou (51%), Kolda (46%) et Tambacounda  (42%) que la proportions de filles de 0-14 ans excisées sont les plus élevées. 



Mardi 13 Octobre 2015 - 07:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter