APE: pas en phase avec le gouvernement, les organisations syndicales lancent la bataille

L’organisation des travailleurs de l’Afrique de l’Ouest (OTAO) en conférence à Dakar, n’est pas en phase avec les gouvernements Africains car dans leur entendement il faut protéger certains espaces économiques. Dans cet ordre d’idées, sous la houlette de Mademba Sock, l’organisation compte dégager une position collective pour mener le combat.



«Sur la question des APE, nous ne sommes pas en phase avec la position du gouvernement parce que pour nous il y a la question de la souveraineté des Etats, il y a également les espaces économiques qu’il faut protéger. Je pense que si on désarme les espaces économiques, si également les rapports avec l’Union Européenne (UE) ne sont pas construits dans un sens que les Anglais appellent le win win et que chacun y gagne, je pense que ce sont des problématiques qui sont là. Le séminaire va aujourd’hui approfondir les questions à l’effet de dégager une position collective parce que c’est une question qui au premier chef, intéresse les organisations syndicales du fait de leurs impacts sur le quotidien des populations via les travailleurs donc c’est un élément très important », campe le président de l’OTAO. 

Pour Mademba Sock, «le problème, c’est d’abord de constituer l’espace. Il faut savoir l’armer déjà avant d’engager les batailles mais nous avons une vision précise et nous allons convaincre qu’il faut des boucliers comme les multinationales,… ». 


Jeudi 21 Juillet 2016 - 13:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter