Abdou Latif Coulibaly sera devant un tribunal populaire demain



Abdou Latif Coulibaly sera devant un tribunal populaire demain
Ceci plusieurs révélations sur l’attribution de la troisième licence de la téléphonie du Sénégal, qui lui ont valu une inculpation. Selon Mouhamdou Mbodj, membre du CASC, initiateur de cette rencontre, l’objectif consistant à auditionner M. Abdou Latif Coulibaly est de disposer de plusieurs informations qui lui ont valu d’être inculpé.

Ce n’est pas tout puisque le CASC veut en profiter pour savoir quelle attitude adopter. «Evidemment, nous voulons être édifiés, informés, éclairés afin de mieux définir la conduite à tenir », a indiqué M. Mbodj au micro de la Rfm avant d'ajouter que c’est d’autant plus important que c’est l’intérêt du contribuable sénégalais qui est en jeu.

Et d’ajouter qu’au-delà de ces aspects il s’agit là de pouvoir défendre les libertés publiques, la liberté de presse afin que les journalistes puissent exercer leur travail dans les meilleures conditions.
A noter que le ministre d’Etat, ministre des infrastructures, des transports aériens (…), dont le nom a été cité dans cette affaire de vente de la licence de la 3e téléphonie, avait invité le journaliste d’investigation à suivre ses pas après avoir été auditionné, à huis clos, par le Sénat.


Charles Thialice SENGHOR

Vendredi 3 Septembre 2010 - 15:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter