Abdoulaye Baldé : «J’avais informé le Président Macky Sall de mon voyage en Gambie».

Abdoulaye Baldé est très remonté contre le régime de Macky Sall. Et pour cause, invité par le maire gambien de Kanifing, l’édile de Ziguinchor n’a pas pu franchir la frontière. Car, la Direction de la police de l’air et des frontières (Dpaf) lui a fait savoir que sa délégation et lui ne pouvaient quitter le territoire Sénégalais pour entrer en Gambie



Abdoulaye Baldé : «J’avais informé le Président Macky Sall de mon voyage en Gambie».
Abdoulaye Baldé ne digère pas l’interdiction de franchir le territoire sénégalais  pour entrer en Gambie, que le la Direction de la police de l’air et des frontières (Dpaf) lui a servi : «Il est vrai que ma délégation et moi avons été retenus à Séléty par la police. Au début, je pensais que c’était une mesure qui me concernait personnellement, mais les policiers m’ont dit que c’est toute la délégation qui était interdite d’entrer en territoire gambien »,-t-il déclaré à nos confrères de l’Observateur.

Et cette interdiction est d’autant plus incompréhensible, explique le député-maire de Ziguinchor que toutes les démarches ont été menées afin que cette visite se passe bien : «J’ai été vraiment surpris par cette mesure parce que j’avis informé le Président Macky Sall de mon voyage en Gambie. Je lui ai envoyé la lettre d’invitation du maire de Kanifing, ville jumelée à celle de Ziguinchor. Mais malheureusement, nous avons été retenus sans explications »

Ce déplacement n’était pas simplement une visite de courtoisie car il aurait été une occasion pour Abdoulaye Baldé et Yankhoba Coly, maire de Kanifing, de poser des actes allant dans le sens de décanter la situation entre les deux pays : «Je n’ai pas de commentaires particuliers à faire parce que c’est une affaire très sensible. Il faut surtout éviter de mettre de l’huile sur le feu. Mais c’est vrai que je suis déçu de n’avoir pas pu aller à Kanifing, de n’avoir pu traverser la frontière avec la délégation gambienne qui est venue nous chercher à Séléty. Pour moi, ce voyage, c’était une occasion de trouver une solution à ce conflit. Et comme je l’ai dit ailleurs, tout différend entre la Gambie et le Sénégal affecte forcément Ziguinchor. J’en appelle aux autorités des deux pays pour l’ouverture immédiate de négociations».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 29 Avril 2016 - 10:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter