Accident-Gambie : 7 Sénégalais meurent dans un dépôt de gaz, 6 autres gravement atteints

L’horreur se poursuit. Outre les accidents de circulation qui ont fait 62 morts en 48 heures entre Fatick et Louga, les dépôts de gaz s’y mettent. Cela s’est produit hier lundi. Pas moins de sept (7) Sénégalais ont trouvé la mort, six (6) autres luttent pour la vie à l’hôpital Matlaboul Fawzaïni de Touba. Un problème d’électricité en cause.



Pour les quatre blessés évacués à l’hôpital Matlaboul Fawzaïni de Touba, il s’agit de Seynabou Diégane, cousine du propriétaire du centre, Mame Ass Diégane, petit-frère du propriétaire, Modou Diégane, 19 ans, fils du propriétaire. Et Serigne Diallo qui a été pour sa part, transféré à Dakar. Ils sont grièvement brûlés.  Ibrahima Signaté est décédé hier au cours de son évacuation à Touba. En tout, il s’agit de sept (7) ressortissants sénégalais vivant en Gambie qui ont perdu la vie et six (6) autres grièvement atteints, luttent contre la mort. Le drame a eu lieu hier lundi dans le village de Sékouta, en terre gambienne. « Hier, ils se sont rendus dans leur bureau, sur les lieux, il y avait un problème d’électricité qui a fini par les coincer à l’intérieur. Le drame est survenu alors qu’ils ne pouvaient pas quitter les lieux. C’est une grosse panne d’électricité qui a occasionné l’accident. Sérieusement atteints, ces treize (13) victimes ont été d’abord évacués à l’hôpital de Banjul qui ne pouvant pas les traiter, ils ont été par la suite acheminés dans leur pays d’origine, le Sénégal ».


Dès lors, poursuit le maire de Keur Samba Gueye dans l’arrondissement de Toubacouta, « ce sont trois (3) ambulances gambiennes qui les ont conduits jusqu’à Hamdalaye où ils ont été acheminés jusqu’à Karang. Là-bas, toutes les démarches ont été faites avant qu’ils ne soient évacués à Sokone. Le médecin-chef a, à son tour, demandé à ce qu’on les achemine directement à Kaolack. Arrivés sur les lieux, il n’y avait personne à qui nous pouvions nous adresser…Nul n’est venu au secours des victimes. Un des malades avait des problèmes respiratoires. Nous avons tout fait mais il a trépassé. C’est par la suite que nous avons pris la décision de nous rendre à Touba ». Mais, déplore le maire dans les colonnes de « l’Observateur », « avant d’y arriver, un autre patient a succombé. C’était le septième décès. Les six autres sont pris en charge à Touba ».

 
Chef d’entreprise touché, Babacar Diégane, n’en revient toujours pas : « Ce qui est étonnant, aucune bouteille de gaz n’a explosé. Le dépôt est resté intact comme l'ont constaté les enquêteurs...», dit-il.


Mardi 7 Octobre 2014 - 11:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter