Accidents : 52 blessés en 48 heures sur la route de Fatick

Chaudes préparatifs pour la fête de l’Aïd el Kébir prévues ces samedi et dimanche au Sénégal. C’est le point que l’on puisse dire. Après l’accident de la circulation en date d’hier jeudi faisant 32 blessés dont 10 dans état grave, un car de transport en commun dit « Ndiaga Ndiaye » s’est renversé ce vendredi matin près du village de Ouyal Sandé (Fatick). 20 blessés sont enregistrés. Donc, 52 au total en 48 heures car deux (2) autres personnes victimes ont été dénombrés dans un accident sur l'axe Gossas-Diourbel.



Pas plus tard qu’hier l’adjudant-chef, Babacar Sarr invitait les usagers en cette période de veille de Tabaski « à faire preuve de vigilance et à éviter les surcharge qui causent beaucoup d’accidents ». Le message n’est pas bien passé. Puisqu’en 24 heures, un autre drame s’est produit dans la même localité. En effet, un car de transport en commun communément appelé "Ndiaga Ndiaye" s’est renversé ce vendredi matin, près du village d’Ouyal Sandé (Fatick), faisant 20 blessés.


L’adjudant-chef Babacar Sarr, commandant de la 32ème compagnie d’incendie et de secours de Fatick qui en parle, indique à l’APS que tous les blessés ont été tous évacués avec l’ambulance des sapeurs-pompiers en plus d’un véhicule du service, à l’hôpital régional de Fatick. Venant de Dakar, le car s’est renversé à hauteur du village de Ouyal Sandé. Selon des passagers, le chauffeur, qui somnolait, aurait perdu son contrôle, ce qui aurait ''précipité le renversement du car sur le bas-côté de la RN 1’’. ‘’Dans sa course, le véhicule a heurté violemment un arbre’’, ont-t-ils encore expliqué.

 
Un drame qui porte à trois les accidents survenus dans la région de Fatick ces dernières 48 heures où pas plus tard qu’hier jeudi, encore un « Ndiaga Ndiaye », en provenance de Dakar et en partance pour Ziguinchor, s’était renversé à hauteur du village de Ndioudiouf, à cinq (5) kilomètres de la commune de Fatick. Au compteur, « 30 blessés dont 10 dans un état grave évacués à l’hôpital régional ».  Ce, alors que le même jour, sur l’axe Gossas-Diourbel, un autre accident faisait deux (2) blessés graves dans un véhicule 4x4.


Ce qui fait donc 52 blessés en l’espace de 48 heures. La seule satisfaction reste qu’aucun décès n’a été dénombré se réjouit l’adjudant-chef qui ne manque pas d’annoncer que «cette recrudescence des accidents en cette veille de Tabaski nous a obligé à renforcer le dispositif opérationnel de secours, en mettant en service deux ambulances, et renforcer la garde ».


Vendredi 3 Octobre 2014 - 13:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter