Accusé de haute trahison, d’enrichissement sur le dossier casamançais, le Général Abdoulaye Fall parle

Présentement en Fonction au Portugal, le Général Fall sort de sa réserve sur le brulot : « Pour l’honneur de la gendarmerie ». A ce propos, l’auteur qui n’est autre que l’actuel attaché militaire du Sénégal à Rome, le Colonel Ndaw ne paie rien pour attendre. Foi du Général Fall qui entend enclencher le combat dès la parution du livre qui parle de corruption, de haute trahison et d’un général qui se serait enrichi dans le cadre du fumeux dossier du conflit casamançais.



Accusé de haute trahison, d’enrichissement sur le dossier casamançais, le Général Abdoulaye Fall parle
Le Général Fall et le Colonel Ndaw régleront leurs comptes. Le second, auteur du brulot : « Pour l’honneur de la gendarmerie nationale » a fini de se mettre à la disposition de la justice. Ce, dans le cadre des poursuites judiciaires qu’il juge même normal après la publication du livre. Au moment où  le premier cité n’attend que la parution pour attaquer. «Ce problème, c’est le mien. J’attends juste la parution de son Livre, pour que l’opinion sache ce que je compte faire aux fins de laver mon honneur », a confessé l’ex-patron du Haut Commandement de la Gendarmerie à sa famille. Selon toujours un membre de sa famille qui s’est confié à Actusen.com, le Général Abdoulaye Fall, actuellement ambassadeur du Sénégal au Portugal, a renchéri :


“Je ne lésinerai pas sur les moyens légaux que me confère la loi pour laver à jamais mon honneur ». Contre le général Fall, le colonel Ndaw a fait état de marchés opaques que ce dernier qu’aurait passés  son ex-patron à la Gendarmerie, des assassinats d’Oumar Lamine Badji et d’Abba Diédhiou, en sus de l’enrichissement dans le cadre du dossier casamançais, entre autres. 


Mercredi 16 Juillet 2014 - 11:31




1.Posté par FROU FROU le 16/07/2014 11:59
LE COLONEL A RAISON, IL FAUT PAS ESSAYER DE NOYER LE POISSON. LE GENERAL FALL EST UN PARJURE, IL FAUT L'EXECUTER

2.Posté par dos argenté le 16/07/2014 15:07
Que lumière soit faite donc. Après ce sera le tour de la gestion du naufrage du JOLAA! Trop de mépris, d'indifférence, de désinvolture ont entouré de part et d'autre cet accident avec le même général qui se donne le luxe d'aller le jour même du drame à st louis pour parader alors que 2000 citoyens sont sous les eaux demandant secours. Ensuite, abdoulaye wade qui reconnait la responsabilité entière de l'Etat dans ce drame propose cinq millions d'indemnisation aux victimes alors que pour l'assassinat de maître seye que le régime refuse d'endosser, il donne six cent millions à la famille de la victime. Le monde entier a vécu ces injustices en direct quid des indemnisations pour les sinistrés des intempéries des débuts du magistère de ce même vaut rien de wade où neuf milliards avaient été déboursés pour du foin, de l'herbe, de la paille d'arachide bref des aliments de bétail... Qui rendra justice mon dieu? à ces populations méprisées et persécutées à tous les niveaux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter