Accusé de transhumance, Jules Ndéné se disculpe : «Je n’ai pas n'ai pas transhumé, je réponds à l’appel du président Macky Sall»



Accusé de transhumance, Jules Ndéné se disculpe : «Je n’ai pas n'ai pas transhumé, je réponds à l’appel du président Macky Sall»
L’ancien premier ministre de Me Wade se lave à grande eau suite aux accusations de ses détracteurs qui jettent l’opprobre sur lui après avoir rallié le camp présidentiel.
Souleymane Ndéné Ndiaye apporte des précisions sur sons acte. « Pour moi la transhumance, c’est le fait de quitter un parti pour aller dans un autre parti. Et ce que je viens de faire ce n’est pas de la transhumance. Je suis en train de rejoindre le président de la République pour travailler avec lui dans l’intérêt du Sénégal », a-t-il-souligné dans une interview accordée au journal Observateur.  
En effet, si ce débat refait surface, c'est parce que le président de l'Union national patriotique avait dans une sortie dénonçait la transhumance en déclarant que ceux qui s'adonnent à la transhumance devaient être décapités.

"Tous les transhumants doivent être exécutés, fusillés, ce sont des traîtres" avait soutenu Me Souleymane Ndéné Ndiaye. 
 
Rappelons que le dernier premier ministre de Me Wade avant sa chute du pouvoir a annoncé ce mercredi avoir rallié la mouvance présidentielle pour répondre l’appel lancé par Macky Sall. 


Jeudi 27 Avril 2017 - 13:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter