Adoption du nouveau code de la presse: le Ministre favorable à son adoption après réexamen

Le Ministre de la Communication, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication s’est engagé, ce lundi, à présenter le projet de code de la presse à la prochaine Assemblée nationale issue des Législatives du 1er Juillet 2012, annonce un communiqué en date du 11 juin.



Adoption du nouveau code de la presse: le Ministre favorable à son adoption après réexamen
Monsieur Abou Lô, de la Communication, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication, a cependant précisé que ce sera «après réexamen  des points de litige ayant empêché le vote du code susmentionné par la présente législature».  Selon la cellule de communication dudit ministère, cette annonce a été faite lors d’une audience que le Ministre Abdou Lô a accordée au bureau du Syndicat des professionnels de l’Information et de la Communication du Sénégal (Synpics).

La source précise que lors de cette audience, le Synpics a présenté un chapelet de doléances parmi lesquelles figurent, entre autres, « la réforme du mode de désignation des directeurs généraux des sociétés publiques de presse, l’adoption du projet du nouveau code de la presse, le respect par les patrons de presse de la convention collective des journalistes, la redéfinition des règles de distribution de l’aide à la presse, un soutien financier accru au Cesti, la participation du Synpics au Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel, un soutien au Cored, le respect par le pouvoir de la vocation de service public des médias publics etc ».  Et de poursuivre qu’à la suite de cet exposé, le Ministre de la Communication, des Télécommunication et des Tic « a montré sa détermination à faire adopter le projet de nouveau code de la presse. Il a précisé que pour atteindre ce but, il n’est pas exclu d’apporter quelques amendements  au texte initial». 

Le ministre s’est aussi engagé, selon le communiqué,  à «réétudier le mode de financement des entreprises publics de presse. De même, le Ministre s’est montré favorable à la réforme du mode d’attribution de l’aide à la presse. Par ailleurs, la grogne sociale à la Rts ainsi que l’état de délabrement du Cesti ont marqué l’attention du Monsieur Lô. Le Ministre a promis de trouver les solutions dans la limite de ses prérogatives.»

Signalons que lors de cette audience entre les deux entités, la secrétaire générale du Synpics, Diatou Cissé Badiane était représentée par Ibrahima Khaliloulaye Ndiaye, secrétaire général adjoint chargé de la communication du Synpics, accompagné par Amadou Moustapha Diop de la Rts, Nassirou Ndiaye de Canal Info News, Moussa Youm du Cesti et Babacar Fall du ministère de la Communication des Télécommunications et des Tic.
 
Sudonline


Mardi 12 Juin 2012 - 11:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter