Affaire Fodé Ndiaye : les condamnés sont-ils coupables ?

Une opportunité vient de s’offrir à Cheikh Sidaty Mané et Cheikh Diop. En effet, ces derniers, condamnés pour le meurtre du policier Fodé Ndiaye grâce au témoignage d’Aram Sow pourrait profiter de l’usurpation d’identité de cette dernière. Cas qui suscite le questionnement quant à la crédibilité de la dame.



Affaire Fodé Ndiaye : les condamnés sont-ils coupables ?
 «Nous avons interjeté appel et nous allons prouver aux juges de la Cour d’assises que cette dame n’est pas digne de confiance », a déclaré Me Mbaye Jacques Ndiaye au sujet de Aram Sow. En effet, c’est cette dame, témoin à charge dans l’affaire du policier tué à Colobane, qui avait permis la condamnation de Cheikh Sidaty Mané et Cheikh Diop.

Selon l’avocat, le fait qu’Aram Sow se soit présentée avec une autre pièce d’identité à l’enquête préliminaire constitue en elle-même, un facteur qui met en doute la crédibilité de la dame : «Elle a fait un faux témoignage car ses déclarations à l’enquête préliminaire devant le procureur et le prétoire n’ont pas été concordantes», martèle-t-il.

 Devant les enquêteurs, Aram Sow n’a pas donné sa véritable identité en se déclarant s’appeler Ndèye Sokhna Diouf, née le 08 septembre 1986 alors que devant le tribunal des flagrants délits de Dakar, elle avoue être née le 07 septembre 1985.
Cette nouvelle donne ne constitue-t-elle pas une opportunité pour les condamnés qui ont toujours nié leur participation à ce crime ? On pourrait être tenté de répondre par l’affirmative si l’on en croit leurs avocats. D’autant plus que l’usurpation d’identité de la dame Aram Sow alias Ndèye Sokhna Diouf vient poser le débat sur sa crédibilité et l’état de sa santé mentale.
 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 15 Avril 2015 - 11:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter