Affaire Karim Wade: la LSDH compte saisir le ministère de la justice pour s'enquérir de ses conditions de détention

Trop, c’est trop semble dire la Ligue Sénégalaise des Droits de l’Homme (LSDH) qui compte saisir les autorités notamment les services de Me Sidiki Kaba, ministre de la Justice pour s’enquérir des conditions de détention du fils du président sortant Wade. Pour Alassane Seck, secrétaire exécutif de l’organisation, « avec la CREI (Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite ), «le Sénégal va de façon dangereuse vers une situation qui est inacceptable en tout cas pour nous défenseurs des droits de l’homme».



Affaire Karim Wade: la LSDH compte saisir le ministère de la justice pour s'enquérir de ses conditions de détention
La LSDH sent le pire. « Une situation d’exception…s’installe au Sénégal avec cette CREI-là et nous pensons qu’il est temps de régler le problème, le Sénégal va de façon dangereuse vers une situation qui est inacceptable en tout cas pour nous défenseurs des droits de l’homme ». D’où cette décision. « Nous allons adresser une correspondance aux autorités notamment le ministère de la Justice pour avoir des informations sur les conditions de détention » de Karim Wade. Car, pour Alassane Seck, secrétaire exécutif de la LSDH, il est tout simplement « inacceptable qu’on est d’abord un tribunal d’exception ensuite qu’un détenu ne puisse jouir de ses droits fondamentaux ». Selon le droit de l’hommiste, « il est temps, aujourd’hui, de parer au plus pressé » et qu’ «on puisse de façon rapide régler cette situation-là parce qu’aujourd’hui, nous l’avons toujours dit, dénoncé: Il y a une exagération».


Alassane Seck qui réagissait sur les ondes de la Rfm sur les restrictions des permis de visites à Karim Wade de dire que l’organisation va toujours dénoncer la situation comme il le fait aujourd’hui, pour que d’ici le jugement dit-on au mois de juin que les conditions de détention soient humaines » car rage-t-il, « on ne peut pas exercer une sorte de tortures parce qu’illusoirement, c’est rendre la personne un peu agressive, un peu instable ». 


Jeudi 8 Mai 2014 - 16:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter