Affaire Karim : la France classe le dossier sans suite et Macky se fâche

La dernière évolution du dossier de Karim Wade a fait vibrer le palais. C’est le moins que l’on puisse dire. Le président Sall serait dans une colère noire. Après l’annonce du classement sans suite du dossier du fils du président sortant par la France, le successeur d’Abdoulaye Wade serait en effet, dans tous ses états. Ce qui ulcère Macky, ce n’est pas la décision en tant que telle mais le fait de l’avoir appris via la presse par la voix même des avocats du célèbre détenu dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis.



Le Palais de la République a tremblé hier dit-on. Macky Sall n’est pas du tout content. D’où son coup de colère. Ceci, sur la dernière évolution du dossier Karim Wade du côté de la France. Tous heureux, ce sont les avocats, Me Pierre Olivier SUR, le bâtonnier de Paris en tête qui l’ont fait savoir : « Karim n’a rien en France ». Pour cette raison, la plainte déposée depuis 2012 par l’Etat du Sénégal contre leur client a été classé sans suite », claironnent-ils. Et le Palais vibre. Non pas par le verdict, le successeur de Wade ne pifferait pas de l’avoir appris de cette manière par la voix des avocats de Karim, eux-mêmes dans les média. Macky Sall dénonce, « la manière cavalière et la démarche navrante » des autorités françaises sur la gestion de la décision de justice. Selon des proches du président dans les colonnes de l’Observateur » :


« Si le Sénégal porte plainte devant une juridiction française, la décision doit être communiquée à l’Etat du Sénégal par le canal du ministère des Affaires étrangères. Mais pour ce cas, le Quai d’Orsay n’a saisi ni le ministère des Affaires étrangères ni celui de la Justice du Sénégal. L’Etat du Sénégal a été mis au courant par voie de presse. Une démarche que Macky Sall a vivement déplorée.


Mercredi 18 Juin 2014 - 11:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter