Affaire des produits phytosanitaires du plan Jaxaay : Aïda Ndiongue prête à aller en prison si et seulement si…

En maille avec la justice dans le cadre de l’affaire des fameux produits phytosanitaires du plan Jaxaay qui pourraient l’envoyer en prison en cas de responsabilité, l’ancienne mairesse des HLM et responsable libérale, Aïda Ndiongue qui se dit prête à aller en prison, ne consentira à y aller qu’à une seule et unique condition.



Affaire des produits phytosanitaires du plan Jaxaay : Aïda Ndiongue prête à aller en prison si et seulement si…

« Je sais qu’on veut m’amener en prison mais je n’ai pas peur car dans ce pays maintenant, aller en prison, c’est comme aller à Kaolack et revenir. La position du procureur de la République est clair », a-t-elle déclaré hier tout en précisant n’avoir perçu aucun sou dans  l’affaire des produits phytosanitaires en question.

« J’ai exécuté le marché mais au moment où je vous parle, je n’ai perçu aucun franc. C’est donc eux qui me doivent de l’argent. Je suis au courant qu’ils ont mené une enquête au trésor pour s’assurer si on  m’a payée mais je n’ai jamais été payée », assène Aïda Ndiongue qui ne manque de souligner.

« Ils veulent m’emprisonner mais tout ce que je demande c’est qu’en m’emprisonnant, ils me laissent avec mes crèmes et lait de beauté  que j’utilise pour le soin de ma peau. Je les achète très cher dans les boutiques les plus chics de Paris et des grandes capitales occidentales. Ils me coûtent des milliers d’euros. C’est tout ce que je demande », lâche la responsable libérale en marge du comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais tenu hier, renseigne le journal « L’As ». 


Jeudi 20 Juin 2013 - 12:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter