Afghanistan: les talibans soupçonnés de l'assassinat de l'écrivaine Sushmita Banerjee

L'écrivaine indienne Sushmita Banerjee a été tuée, mercredi 4 septembre au soir, dans l'est de l'Afghanistan. Auteure d'un livre racontant sa fuite d'Afghanistan à l'époque des talibans, elle a été retrouvée le corps criblé de balles. Les talibans ont démenti être derrière ce meurtre. L'écrivaine avait décidé récemment de vivre en Afghanistan pour rejoindre son mari.



L'écrivaine Sushmita Banerjee a été assassinée à Kaboul le mercredi 4 septembre 2013 AFP PHOTO/Deshakalyan CHOWDHURY
L'écrivaine Sushmita Banerjee a été assassinée à Kaboul le mercredi 4 septembre 2013 AFP PHOTO/Deshakalyan CHOWDHURY
Sushmita Banerjee habitait dans la province instable de Paktika depuis quelques mois. Elle avait rejoint son mari afghan et travaillait dans le secteur de la santé. De nationalité indienne, l'écrivaine de 49 ans avait publié un livre (A Kabuliwala's Bangali Wife ) qui racontait comment elle avait échappé aux talibans en 1995.
« La vie était tolérable en Afghanistan jusqu'à l'arrivée des talibans », affirmait-elle dans une interview il y a quelques années. Ce livre, devenu un best-seller dans son pays d'origine a été adapté au cinéma par Bollywood en 2003.
Des artistes afghanes régulièrement prises pour cibles
Le corps de Sushmita Banerjee a été retrouvé criblé d'une vingtaine de balles et les cheveux arrachés, a annoncé le chef de la police locale. Les autorités afghanes assurent avoir la preuve que les talibans sont impliqués dans ce meurtre. « L'enquête menée auprès de son mari montre que les insurgés avaient quelque chose contre elle », assure le chef de la police.
Des artistes afghanes, chanteuses, comédiennes, des militantes, ou encore des journalistes sont régulièrement prises pour cible dans le pays. Les talibans estiment qu'une femme ne doit pas apparaître à la télévision.
A lire également sur cette thématique :

Dépéche

Vendredi 6 Septembre 2013 - 13:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter