Afrique - Energie : Aggreko passe à 200 MW pour un approvisionnement crucial en électricité pour la Côte d’Ivoire et les pays limitrophes

Aggreko (http://www.africa.aggreko.com), leader mondial dans la production temporaire d’énergie électrique et de régulation de la température, vient d’annoncer l’extension de trois ans de son contrat de centrale électrique au gaz de 200 mégawatts en Côte d’Ivoire, ainsi qu’une option de reconduite ultérieure de deux ans. Située dans la localité de Vridi à Abidjan, la centrale électrique d’Aggreko assure un approvisionnement crucial en électricité tant pour la Côte d’Ivoire que pour les pays limitrophes raccordés au réseau électrique ivoirien.



Afrique - Energie : Aggreko passe à 200 MW pour un approvisionnement crucial en électricité pour la Côte d’Ivoire et les pays limitrophes
Installée en 2010, la centrale produisait 70 mégawatts pendant la première phase du projet. Sa capacité fut ensuite portée à 100 mégawatts en 2011, puis à 200 mégawatts en juin 2013. Avec une économie en plein essor et une croissance du PIB d'environ 9 %, la demande en énergie s’est constamment accrue ces dernières années. La centrale d’Aggreko injecte dans le réseau local une puissance électrique indispensable au fonctionnement d’infrastructures et de services essentiels et  à l’approvisionnement en électricité des entreprises et des particuliers.
 
« Nous sommes heureux de prolonger le contrat de la centrale électrique d’Aggreko, cette centrale représente un pilier important de notre programme d’amélioration des infrastructures énergétiques dans tout le pays », a précisé Amidou Traore, Directeur Général de CI-Energies. « Les 200 mégawatts générés par la centrale d’Aggreko constituent un élément important de notre offre énergétique et nous aident à maintenir l'approvisionnement de nos clients pendant que nous mettons en œuvre nos programmes d’infrastructure à long terme ».
 
Les économies du continent africain connaissent un taux de croissance phénoménal qui entraîne une pression croissante sur les infrastructures de production, de transport et de distribution d’électricité. Le recours à la production temporaire d’électricité, à grande échelle et rapidement mobilisable, permet à ces pays de continuer à fournir l’électricité cruciale à leur croissance économique en attendant que les gouvernements et les services publics travaillent à installer  de nouvelles capacités de production.
 
« Notre projet en Côte d’Ivoire illustre parfaitement la valeur ajoutée qu’Aggreko apporte à ses clients du service public en Afrique », a déclaré Christophe Jacquin, Directeur Général d’Aggreko Afrique du Nord et Afrique de l’Ouest. « Nos solutions permettent de remédier aux pénuries d’électricité permettant ainsi à nos clients de maintenir l’alimentation électrique tout en s’employant à améliorer leurs systèmes de production ».
 
La société Aggreko garde une forte présence en Côte d’Ivoire et voit ce pays comme une plateforme essentielle à ses opérations en Afrique de l’Ouest. En plus de sa centrale d’Abidjan, Aggreko offre également dans le pays son programme de formation des jeunes d’Afrique de l'Ouest, nommée « L’Université Technique d’Aggreko en Côte d’Ivoire ».
 
Ce programme est constitué des formations intensives comprenant des modules avancés en technologie, ingénierie et gestion de projets. Les diplômés ont accès à des opportunités de carrière à des postes techniques ou de gestion de projets en Côte d’Ivoire et sur d’autres sites de projets internationaux de la société. À ce jour, le programme a accueilli 18 ingénieurs ivoiriens et Ouest-africains dont 14 ont pu atteindre la deuxième phase pratique de formation sur divers sites de la société Aggreko en Afrique.

Dépêche

Lundi 26 Janvier 2015 - 15:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter