Algérie: inauguration de la nouvelle usine Renault

Pas moins de deux ministres français sont présents en Algérie ce lundi pour l'inauguration de la nouvelle usine Renault, près d'Oran. Une usine destinée à fabriquer des automobiles pour le marché algérien, contrairement à celle de Tanger au Maroc conçue pour l'exportation.



Carlos Ghosn, président de Renault Reuters
Carlos Ghosn, président de Renault Reuters

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et celui de l'Economie Emmanuel Macron seront au côté du PDG de Renault, Carlos Ghosn, pour inaugurer l'usine de montage de Oued Tlelat, près d'Oran.

La société Renault Algérie production est détenue à 51% par l'Etat algérien et à 49% par le constructeur français. C'est le résultat d'un accord signé en décembre 2012 lors d'une visite du président François Hollande, et elle témoigne du réchauffement récent des relations diplomatiques entre la France et l'Algérie.

C'est une voiture Dacia Logan qui y sera produite sous le nom de « Renault symbol », à 25 000 exemplaires par an dans un premier temps. La cible est le marché algérien, le deuxième d'Afrique, avec actuellement plus de 400 000 véhicules importés par an.

L'objectif de cette usine n'est donc pas le même que celui de l'usine Renault de Tanger au Maroc qui devrait produire 180 000 véhicules cette année, dont 90% pour l'exportation. Mais l'usine algérienne rentre dans le cadre de la politique de diversification économique du pays où l'industrie ne représente plus que 5% du PIB.


Rfi.fr

Lundi 10 Novembre 2014 - 10:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter