Algérie: nouvel attentat terroriste déjoué à Constantine

En Algérie, les services de sécurité annoncent qu'un attentat a été déjoué à Constantine. Un terroriste s'est fait exploser, sans faire de victime. Si les effectifs des groupes terroristes sont réduits, c'est la deuxième attaque terroriste dans la ville en deux mois.



Selon les services de sécurité, deux hommes ont été interceptés à une quarantaine de kilomètres de la ville de Constantine. Ils préparaient un attentat. L'un d'eux s'est fait exploser alors qu'il était encerclé par les forces de l'ordre.
 
Cette attaque intervient deux mois après une double attaque dans la ville même de Constantine. Au mois de février, un homme qui portait une ceinture d'explosif à l'approche d'un poste de police avait été abattu par un policier. Un moment plus tard, des hommes armés attaquaient le commissariat d'un autre quartier.
 
Ces attentats avaient été revendiqués par le groupe el-Ghoraba, un groupe terroriste qui avait prêté allégeance à l'organisation Etat islamique. Ce même groupe est responsable de l'assassinat d'un policier au mois d'octobre, selon l'armée algérienne.
 
Il y a trois semaines, le ministre de la Défense annonçait avoir mené une opération contre le groupe, à Djebel El-Ouahch, en périphérie de Constantine. Noureddine Laouira, le chef de la phalange el-Ghoraba, avait été abattu. Depuis ces opérations, les forces de sécurité ont arrêté plusieurs personnes, accusées de soutien au terrorisme. Selon la presse, certaines sont d'anciens terroristes repentis qui ont bénéficié de l'amnistie.
 

rfi.fr/afrique

Jeudi 20 Avril 2017 - 02:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter