Aliou Cissé: «Jouer Burundi-Sénégal hors de Bujumbura est inadmissible »

La tenue de la rencontre Burundi-Sénégal du 4 juin hors de Bujumbura, la capitale d’un pays instable est inadmissible, a commenté Aliou Cissé, le sélectionneur national.



Aliou Cissé: «Jouer Burundi-Sénégal hors de Bujumbura est inadmissible »
Invité mercredi des étudiants en journalisme du CESTI (Centre des études et sciences et techniques de l’information), le sélectionneur national a qualifié cette décision de la Fédération burundaise d’"inadmissible".

"Mais, en tant qu’entraîneur, je peux vous dire que nos joueurs sont prêts à jouer sur tous les terrains", a relevé Aliou Cissé précisant toutefois qu’il parle en tant que sélectionneur national, en tant que technicien.

Aliou Cissé faisait partie de la mission avancée par la Fédération sénégalaise de football (FSF) qui a séjourné récemment au Rwanda et au Burundi où le Sénégal doit se rendre pour la 5ème journée des éliminatoires de la CAN 2017.

La Fédération a envoyé lundi un courrier à la Confédération africaine de football (CAF) pour déplorer la délocalisation du match à Rumengo en lieu et place de Bujumbura décidée par la Fédération du Burundi.

Dans un entretien avec l’Agence de Presse Sénégalaise (APS), Me Augustin Senghor, le président de la FSF, se basant sur le compte rendu des émissaires sénégalais, avait évoqué le mauvais état de la route menant de Bujumbura à Rumengo et du stade où la rencontre est programmée mais aussi l’absence de réceptif hôtelier aux normes.

Le Burundi (6 points) qui a joué ses deux (2) premiers matchs des éliminatoires de la CAN 2017 à domicile, doit remporter ses prochaines sorties pour espérer faire partie des meilleurs deuxièmes.

Le Sénégal (12 points) quant à lui, ne cherche qu’un point pour assurer sa qualification à la phase finale de la CAN 2017 prévue en janvier prochain au Gabon.
APS

Khadim FALL

Jeudi 5 Mai 2016 - 14:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter