Aly Ngouye Ndiaye sur l'orpaillage: "Il ne rapporte pas beaucoup à l'Etat et pose des problèmes de sécurité"



Le Ministre de l’industrie et des mines, Aly Ngouye Ndiaye, a soutenu que l’orpaillage ne rapporte pas beaucoup à l’Etat du Sénégal et pose des problèmes de sécurité. Il a toutefois expliqué que l’Etat va prendre toutes les dispositions pour  y apporter des solutions. Hier, lors du  lancement officiel du 3eme salon international des mines et de l’industrie, Aly Ngouye Ndiaye a expliqué que « Ce qui se passe au Sénégal est inédit. Il y a eu un boom minier. Car, il y a quelques années, l’orpaillage n’était pas d’actualité au Sénégal » lance le ministre  qui ajoute que le secteur des mines est confronté à deux problèmes majeurs. Le code minier 2003 qui ne prévoyait pas l’activité d’orpaillage et l’insécurité qui a envahis cette activité. «  C’est pour cette raison que nous avons alors été envahis alors que nous devions protéger les investisseurs » précise Aly Ngouye Ndiaye.


Il dit que, par rapport à cette situation, le gouvernement à travers son département  va mettre de l’ordre dans ce secteur et rassure que des décisions vont être prises dans ce sens car bon nombre qu’on dit orpailleurs font beaucoup plus que de l’orpaillage. Egalement par rapport aux phosphates, le ministre soutient que « nous avons pour ambition que les phosphates puissent jouer leur plein rôle. Nous en avons une quantité importante au Sénégal mais nous ne produisons toujours pas d’engrais. Ce qui est inconvenable».


Mercredi 7 Mai 2014 - 11:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter