Ambitions illégitimes ?



Ambitions illégitimes ?
Il faut arrêter ces mouvements de mâchoire sans aucun intérêt, assène Monsieur Mame Mbaye Niang !

Belle formule du jeune cadre de l’APR et par ailleurs Président du Conseil de Surveillance de la Haute Autorité de l’Aéroport. Le jeune homme ne s’est pas encombré de formes subtiles pour tirer à bout portant sur le Premier Ministre ! Tout au début de son propos il a sermonné Sidy Lamine Niasse, lui a rappelé qu’il fallait respecter les institutions qui sont sacrées. Notre surprise fut grande lorsque quelques lignes plus tard Monsieur appelle à supprimer le poste de Premier Ministre. Et comment s’y prendrait-il sans toucher à la constitution ?

Il est vrai que cela fait désordre d’immoler un Premier Ministre quatre mois après sa nomination. La meilleure idée trouvée pour s’en débarrasser est de supprimer le poste carrément. Tiens donc ! Nous qui pensions qu’un Premier Ministre cela servait à quelque chose, à mener la politique définie par le Chef de l’Etat par exemple, à être son fusible au cas où !... 

Atmosphère ! Atmosphère ! Le prix de Aminata Touré comme l’une des 100 personnalités les plus influentes du monde ? Monsieur Niang ne s’en réjouit pas et trouve que celui-ci est le signe évident que Mimi tisse sa toile, prépare ses réseaux pour aller déboulonner Macky Sall ! On le savait que ce prix allait foutre le cafard ! L’on sait aussi  que tout ce que dit le petit maure dit, il l’a appris  sous la tente !

Maître Djibril War, autre sniper sympathique, qui ne connaît pas la langue de bois, avait quelques jours auparavant et sans contorsions inutiles, dégainé sur les troskystes, maoistes et autres oïstes postés devant les gouttières du palais pour tirer sur tout ce qui bouge afin d’isoler le Président de la République pour mieux le posséder. Ambiance ! 

Maître Alioune Badar Cissé n’a pas voulu dire autre chose lorsqu’il tacla Macky Sall pour lui demander de se réveiller avant minuit ! Qu’il était cerné de comploteurs balèzes en montages irréguliers, as des coups tordus, nourris aux théories chinoises et russes de déstabilisation de l’adversaire. Re-Ambiance ! 

Qui est l’ennemi public dans tout cela ? 

Mahmoud Saleh le bien nommé, personnage clivant et controversé qui a la chance de parler au prince tous les jours ! Cette présence est devenue intolérable aux yeux de certains et les spasmes de l’APR viennent en grande partie de cet homme accusé de toutes les bassesses. Théoricien du coup d’état rampant, ironie de l’histoire, il est aujourd’hui accusé de préparer ce sale coup qui n’aurait d’autre but que déshabiller Paul pour habiller Pierrette. Qui est Pierrette ? Devinez !

Monsieur Niang, un Président, on ne lui donne pas des ordres, on attire son attention sur un fait, une chose, et on le laisse trouver ses solutions. Il a certainement entendu vos conseils !

Pour rappel néanmoins, un Premier Ministre est un fusible à défaut d’autre chose. On peut le griller et le jeter à la poubelle. Justement, c’est là sa place naturelle, son terrain de prédilection. Une fois aux rebus, alors comme ces cellules qui ne meurent jamais, même après la mort, il retrouve tout son potentiel. Alors tel un terminator il se réveille, se reconstitue, fait peau neuve, le souvenir de ses échecs oublié par le peuple et le vernis présidentiel se met à luire. C’est une réalité politique !

Regardez Abdoul Mbaye, on l’a défendu ou attaqué ici, c’est le jeu !  Toujours est-il qu’il est entrain de renaître de ses cendres après quatre mois de cure de jouvence seulement ! Son secret ? Le silence ! D’autant plus silencieux que ceux qui parlent déroutent. Il représente une certaine idée de l’intellectuel bobo. Il est aux antipodes de tout ce qui nous révulse, il est tout en retenue, loin des frasques vernaculaires et indécentes de ceux qui jettent les billets de banque sur les foules ! Lui est tout en douceur, comme un domou toubab et nous rappelle que nous sommes raffinés. Le voilà de retour, propre comme un sou neuf, candidat ou pas ! 

Son successeur gêne déjà ? Elle gêne qui ? Elle gêne quoi ? 
Si elle est effectivement chargée de mettre en œuvre le programme du Président de la République, c’est là dessus qu’il s’agira de la noter, pas sur ses ambitions manifestes ou latentes d’un fauteuil présidentiel. Si elle réussit, c’est le Président qui réussira ! Si elle échoue, c’est le Président qui sera sanctionné !

Alors pousser le Président à changer de PM tous les quatre matins ou à supprimer le poste  ne va pas contribuer à renforcer votre parti, à le massifier ni à sortir les sénégalais de leurs difficultés quotidiennes.

Se débarrasser de Mimi est la meilleure manière d’en faire un concurrent redoutable justement. Parce que dans notre système on aime les victimes et rien n’y changera, le futur d’un Premier Ministre c’est la Présidence de la République ! Macky Sall le sait, il sait jongler, il jonglera avec et en jonglage c’est le lancer qui compte pas la réception. Et cela il le sait aussi !

Oumou Wane Présidente africa 7

Lundi 6 Janvier 2014 - 17:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter