Ansd : Près de 400 unités économiques recensées

L’agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a lancé, hier, le recensement national des entreprises du Sénégal. Ce recensement cible près de 400 unités économiques, formelles comme informelles, pour une durée de trois (3) mois, avec près de 559 agents déployés sur toute l’étendue du territoire national.



Les derniers recensements sur les entreprises Sénégalaises datent de 1999. Pour faire face à cette désuétude et élaborer des politiques économiques adaptés à nos réalités, l’Agence nationale de la Statistique et de la démographie(Ansd) a lancé hier, le recensement national des entreprises du Sénégal.

Selon le chef de l’unité opérationnelle de recensement des entreprises, c’est la première fois que l’on fait ce recensement au Sénégal, pour l’ensemble des entreprises du Sénégal. « Nous comptons déployer, dans le cadre de ce recensement, un personnel de collecte sur l’ensemble du territoire national, pour recueillir  des informations auprès  des entrepreneurs dans les secteurs formels et informels. Ceci entre dans le cadre  de changement de données de base », dit Bocar KA qui indique qu’actuellement, les comptes nationaux sont évalués sur la base  de 1999. « Entre cette date et aujourd’hui, il y a eu des évolutions dans l’économie sénégalaise, pour faire impérativement procéder à recensement  général des unités économiques pour réévaluer la richesse nationale », explique-t-il dans "l'As". 

A en croire le chef de l’unité opérationnelle de recensement des entreprises, ce recensement est aussi motivé par le fait que le Sénégal ne dispose pas de système d’information géographique sur les entreprises pour aider les pouvoirs politiques à une meilleure prise de décision, face aux questions économiques qui nous concernent.

Bocar KA de poursuivre: «Au total, ils seront mille agents sur le terrain qui démarrent dans la région de Dakar puis à Thiès avant de faire le tour du pays. La collecte est prévue pour une durée de (trois) 3 ans ». Et, « près de 400 unités économiques sur l’ensemble du territoire nationale ont été cartographiées. Le secteur primaire sera pris en compte », dit-il. 

Aminata Diouf(stagiaire)

Mardi 3 Mai 2016 - 10:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter