Appel à l’aide des paysans de Richard-Toll: les phacochères dévorent tout sur leurs passages

La clameur des paysans retentit dans les champs du Walo. Ils ne parviennent même plus à dormir du sommeil du juste. Du fait du diktat des phacochères qui chassés de la Mauritanie, dévastent tous sur leurs passages au Sénégal.



En effet, il s’agit d’une véritable psychose chez les paysans provoquée par les phacochères. «Ce qui est regrettable, partout où ils passent, il y a aucune chance de récupérer quoi que ce soit que ce soient les tomates, le maïs et même les champs de riz », rage Khaly, propriétaire terrien à Pokhol victime du phénomène..
Propriétaire d’un vaste champ de maïs, Alpha pour sa part, ne dort plus du sommeil du juste. Selon le correspondant de la Rfm, il n’est pas le seul à « être obligé de passer la nuit au champ ».


Ce, sous peine de se retrouver bredouille à la récolte. Les paysans sont formels, les phacochères ont été chassés de la Mauritanie et se sont réfugiés au Sénégal où ils leur empêchent d’atteindre d’importantes quantités de productions. Ils appellent à l’aide les autorités étatiques. 


Vendredi 18 Avril 2014 - 14:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter