Appel au dialogue politique de Macky Sall : Idrissa Seck exige des gages d’assurance

Le leader du parti Rewmi n’est pas contre l’appel au dialogue lancé à l’endroit de la classe politique notamment celle de l’opposition par le président de la République Macky Sall. Seulement le président du Conseil départemental de Thiès, Idrissa Seck veut des gages d’assurance de la part du président de l’Apr.



Appel au dialogue politique de Macky Sall : Idrissa Seck exige des gages d’assurance
Le président du parti Rewmi pose ses conditions devant l’appel au dialogue du chef de l’Etat pour un apaisement de l’espace politique sénégalaise. Idrissa Seck veut certes discuter, mais il est contre tout dialogue qui ne va pas dans le sens de l’intérêt du pays.

« Je ne participerai pas à un dialogue ou des intérêts personnels sont mis en avant. J’invite le président de la république à regarder soigneusement l’intérêt supérieur du Sénégal d’abord avant l’intérêt personnels, et ne pas faire de la manipulation ou de la diversion », précise Mr Seck.
 
Ainsi la main tendue par Macky Sall risque de ne trouver preneur de la part du président du Rewmi, qui depuis quelques temps ne cesse de lancer des pics à l’endroit du Président de la République et de sa politique. En effet « il rejette tout dialogue de circonstance agité pour sortir de l’impasse », souligne t-il.

Toutefois soutient le leader de Rewmi « toute idée de dialogue doit être institutionnalisée et organisée » renseigne ce dernier.

Et, si le président du Conseil départemental de Thiès pose autant de conditions suite à la volonté de Macky Sall c’est parce qu’il doute dit-il de la sincérité de ce dernier qu’il soupçonne de vouloir les distraire des vrais problèmes », s’offusque t-il dans les colonnes de l’Enquête.

Très en verve, Idrissa Seck décline ainsi les contours de sa participation à ce dialogue et met un bémol pour le moment à l’appel de Macky Sall en attendant d’y voir plus clair.

Un appel au dialogue qui bat de l’aile, pourtant,  à peine lancé.
 

Khadim FALL

Vendredi 6 Mai 2016 - 09:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter