Apr Médina : Les jeunes divisés entre pro et anti Seydou Guèye.

Les jeunes de l’Alliance pour la république (Apr) ne parlent plus le même langage au niveau de la Médina. En effet, après la sortie des camarades d’Adama Fall vilipendant la léthargie dans laquelle se trouve leur parti à cause de Seydou Guèye, les partisans de ce dernier sont sortis de leur gong, exprimant leur soutien au responsable apériste de cette commune.



Apr Médina : Les jeunes divisés entre pro et anti Seydou Guèye.
L’on se rappelle de la sortie au vitriol d’Adama Fall et une partie des jeunes de l’Alliance pour la république dénonçant l’état de leur parti à Médina. Ces jeunes avaient accusé Seydou Guèye d’avoir plongé l’Apr dans la léthargie, laissant du coup le champ libre à Bamba Fall, le maire socialiste de ce quartier. Ce qui les avait incités à déclarer qu’il n’était pas l’homme de la situation.
 
Mais à côté de ces jeunes, le candidat malheureux de l’Apr lors des dernières Locales peut compter sur d’autres jeunes qui, eux, soutiennent qu’il reste l’homme de la situation : «Nous pensons que Seydou Guèye peut bel et bien travailler pour conquérir la commune de la Médina. C’est pourquoi nous croyons qu’il est opportun de continuer à travailler à ses côtés, l’aider, le soutenir pour que le parti devienne majoritaire au niveau de la Médina», a déclaré François Sène, de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) de Médina.
 
Selon lui, les détracteurs du ministre porte-parole du Gouvernement ont une dent contre lui parce qu’ils ne travaillaient que pour leur intérêt personnel et non pour celui de l’Apr : «Il faut que les gens sachent qu’être militant ne signifie pas travailler dans un bureau. Il ne faut pas faire de la politique uniquement pour des profits. Ceux qui accusent Seydou Guèye sont des mécontents qui n’ont pas obtenu ce qu’ils cherchaient. En tout cas nous sommes avec lui pour faire rayonner le parti dans notre commune», a-t-il martelé.
 
En sus de cela, M Sène est d’avis que le Président Macky Sall a toujours confiance en leur leader parce qu’il «connait la valeur de l’homme». Ce qui est, pour M. Sène, suffisant pour que les jeunes se rassemblent autour de lui pour le bien de leur parti dans cette localité.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 2 Septembre 2015 - 10:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter