Aramine Mbacké et Oumy Thiam continuent de défrayer la chronique

Après la plainte pour abus de confiance déposée par la femme d’affaires contre Serigne Aramine Mbacké, c’est au tour de ce dernier de trainer Oumy Thiam devant la justice pour diffamation.



Aramine Mbacké et Oumy Thiam continuent de défrayer la chronique
Mais ce n’est pas tout ! L’ancien directeur de Dangote Industries Sénégal, a également attrait à la barre El hadj Ndiaye, patron de la 2stv ainsi que le, journaliste et animateur de l’émission « Ca me dit mag », Pape Alé Niang. Ils sont en outre accusés de complicité de diffamation.


Pour rappel, lors du numéro de « Ça me dit mag » datant du 14 février dernier, le journaliste, avait accueilli la dame Oumy Thiam. C’est alors que cette dernière avait fait des déclarations fracassantes à propos d’Aramine. Elle déclarait, entre autres, que celui-ci n’était pas un « Mbacké-Mbacké » et qu’en réalité, son nom de famille était « Sonko », originaire de la Casamance. Elle le traitait d’escroc et l’accusait également d’user de pratiques peu orthodoxes pour ferrer ses clients et même Aliko Dangoté, son ancien patron. Des propos jugés diffamatoires par Serigne Aramine Mbacké qui a servi une citation directe aux prévenus .


Ces derniers ont tout nié en bloc ! Oumy Th iam précise que l’émissions était en Wolof et que ses propos ont été mal transcris. Sur la même lancée, Pape Alé Niang a déclaré que «les propos jugés diffamatoires ne le sont pas. Car, les paroles de la dame exprimées en wolof ont fait l’objet d’une transcription en français. Donc, il peut y avoir des doutes ou des déformations lors de la transcription ». El hadj Ndiaye dégage, quant à lui, toute implication ou responsabilité. Il a affirmé ne s’occuper que de Origines SA et non pas de la 2stv qui a son propre directeur.

L’avocat de la partie civile a réclamé la somme d’un milliard de franc Cfa en guise de dommages et intérêt pour laver l’honneur de son client. Rendez-vous le 18 juin pour connaitre le verdict .


Vendredi 22 Mai 2015 - 13:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter