Armement : Washington menace Juba

Les Etats-Unis ont menacé, mercredi 14 septembre, d'imposer au Soudan du Sud un embargo international sur les armes, si ce pays refuse d'admettre dans son territoire une force africaine de protection des civils.



"Si le gouvernement n'autorise pas la force régionale de protection à se déployer ou ne laisse pas l'ONU circuler comme elle le souhaite pour protéger les civils, les Etats-Unis soutiendront certainement un embargo sur les armes", a déclaré l'ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Samantha Power.

Washington accuse Juba de restreindre les activités de l'ONU dans son territoire.

Selon Mme Power, le président sud-soudanais Salva Kiir doit tenir rapidement sa promesse de laisser se déployer dans son pays la force de 4 000 hommes prévue par l'Union africaine.

Cette force constituée de soldats de pays africains sera placée sous le commandement de la Mission de l'ONU au Soudan du Sud (Minuss).

Le président Salva Kiir a donné son feu vert de principe à l'envoi des soldats africains dans son pays, à l'occasion d'une visite à Juba, la capitale sud-soudanaise, des ambassadeurs du conseil de sécurité de l'ONU.

La crise soudanaise a fait plus de 50 000 morts et des milliers de déplacés, depuis fin 2013.

Le Soudan du Sud est surveillé de près par les Etats-Unis, depuis l'éclatement en juillet dernier de combats qui ont fait environ 300 morts dans la capitale.


BBC Afrique

Jeudi 15 Septembre 2016 - 12:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter