Arraisonnement du navire Russe: ça chauffe entre Dakar et Moscou

Alors que les autorités Sénégalaises réclament 600 millions de F CFA aux Russes suite à l'arraisonnement du « Oleg Neydenov », la tension est montée hier, au plus haut niveau même si les propriétaires du navire se disent prêt à payer après négociations. Depuis la Russie, des officiels tapent sur la table.



Arraisonnement du navire Russe: ça chauffe entre Dakar et Moscou

 

C'est le ministère Russe des affaires Étrangère qui a interpellé officiellement son homologue Sénégalaise suite à l'arraisonnement du navire « Oleg Naidenov ». On réclame 600 millions de francs à ce navire russe qui pêcher frauduleusement dans les eaux Sénégalaises.

Même si les Russes sont prêts à payer après négociation, il n'en demeure pas moins que la tension est vive. En effet, les autorités Sénégalaises ont aussi reçu une demande des Russes pour un traitement médical pour le capitaine du navire, qui est très mal au point.
Hier, c'est au directeur exécutif de Phoenix Yury Parshev, le propriétaire du navire qui est monté au créneau pour dire que le bateau pêcher légalement dans les eaux de la Guinée-Bissau. En plus, le patron de l'Agence fédérale de pêche russe, Andrei Krainy s'est invité sur le plateau d'une chaine russe pour accuser Greenpeace d'être derrière l'arraisonnement du navire.

Le propriétaire du navire est allé plus loin pour dire que la détention du navire était une tentative d'écarter la Russie du marché de la pêche au large de la côte de l'Atlantique de l'Afrique. Aussi, les officielles Russes dénoncent-ils que « les méthodes employées lors de l'arraisonnement du bateau de pêche n'étaient sans doute pas justifiées dans cette situation ».

Néanmoins, la pression Russe semble avoir faire ses effets. Selon Libération, une délégation de l'ambassade russe a été autorisée, hier, à monter au bord du navire et à échanger avec l'équipage.



Mardi 7 Janvier 2014 - 09:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter