Assemblée nationale : les députés de Bess Du Niak ne seront pas des « béni oui-oui », selon les sympathisants du mouvement en France

La présence de Bess Du Niak dans la majorité présidentielle ne fait pas de ce mouvement citoyen un exécuteur des ordres de l’exécutif. C’est du moins ce que font savoir ses sympathisants basés en France qui soulignent que les députés de BDN ne seront pas des « béni oui-oui » à l’Assemblée nationale.



Assemblée nationale : les députés de Bess Du Niak  ne seront pas des « béni oui-oui », selon les sympathisants du mouvement en France
 
« S’il y a un projet de loi, nous n’allons pas dire que nous sommes de la majorité présidentielle donc, nous allons le voter. Mais, nous allons d’abord l’étudier pour voir si ce projet de loi va dans l’intérêt des populations », ont tenu à préciser les camarades de Mansour Sy Djamil, en conférence de presse ce weekend à Paris.
 
Le secrétaire général par intérim de BDN/ France, Médoune Mbengue indique dans les colonnes du journal « L’observateur » : « nous ne sommes pas abrités sous le parapluie présidentiel. On a eu le courage d’aller nous mesurer, les sénégalais nous ont plébiscités, alors qu’on nous prédisait zéro député ».
 
Toutefois, contrairement à ceux qui parlent de surprise en analysant les résultats du mouvement citoyen, ses sympathisants en France analysent autrement leur « percée » lors des législatives du 1er juillet. Le travail militant que leur mouvement n’a cessé de mener depuis « longtemps » comme la défense de la Constitution que Me Abdoulaye Wade a voulu « tripatouiller » est considéré par eux comme le combat qui a valu à Mansour Sy Djamil la sympathie des populations.
 
 


Mardi 17 Juillet 2012 - 12:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter