Attentats de Boston : ce que l'on sait des deux suspects, les frères Tsarnaev

Les autorités et médias américains ont commencé à dévoiler des éléments sur les identités des deux suspects, Dzhokhar et Tamerlan Tsarnaev, d'origine russe, soupçonnés d'être les auteurs des attentats de Boston.



Attentats de Boston : ce que l'on sait des deux suspects, les frères Tsarnaev
Alors qu’une vaste chasse à l'homme est en cours ce vendredi près de la ville américaine de Boston, entièrement bouclée, pour retrouver l'un des deux suspects encore en vie des attentats du marathon, les autorités et médias américains ont commencé à dévoiler quelques éléments sur les identités des deux ennemis publics n°1. 

L’homme toujours en fuite, âgé de 19 ans a été identifié sous le nom de Dzhokhar A. Tsarnaev. Son frère, Tamerlan Tsarnaev, décédé dans la nuit à l'hôpital de Watertown après une fusillade avec la police, était âgé de 26 ans.
Selon l'agence de presse russe Interfax, la famille Tsarnaev vient de Tchétchénie, petite république du Caucase russe à majorité musulmane et en proie à un violent conflit avec la Russie depuis les années 1990. Elle aurait ensuite déménagé au Kazakhstan avant de venir s'installer aux États-Unis, en 2002. Ils n’avaient d’ailleurs plus aucun contact avec la région de leur enfance depuis plusieurs années, a précisé de son côté Interfax.

"Mon fils Dzhokhar est un ange"

Le père des deux garçons, Anzor Tsarnaev, interrogé par l’agence américaine AP, brosse un portrait plaisant de son fils cadet : "Mon fils Dzhokhar est un ange. Il est étudiant en deuxième année de médecine. Il est tellement intelligent, j’espère qu’il viendra passer ses vacances ici [en Tchétchénie]", a-t-il déclaré. 

C’est pourtant une toute autre image que met en lumière la page personnelle de Dzhokhar Tsarnaev sur le réseau social Vkontakt (VK),  l’équivalent de Facebook en Russie. S’il y confie des éléments anodins - il écrit être musulman, célibataire et né le 22 juillet - Dzhokhar a également précisé qu’il courait avant tout après une "carrière et de l’argent". Le suspect, qui affirme parler l'anglais, le russe et le tchétchène, a surtout posté deux vidéos provenant de sites islamistes : sur la première, on peut y voir un imam salafiste discuter avec un jeune musulman aveugle, en proie à des hallucinations prophétiques. La seconde vidéo est un appel au djihad en Syrie. Les deux enregistrements sont en arabe et sous-titrés en russe.

Dzhokhar manie aussi l'humour et l'autodérision. Sur sa page VK, on y lit également une blague : "Un Tchétchène, un Daghestani et un Ingouche sont dans une voiture. Qui conduit ?" Réponse : "La police".

Tamerlan Tsarnaev, son grand frère, grand amateur de boxe,  n’était pas non plus totalement inconnu de la sphère Internet. Selon le New York Times, il aurait posté sur YouTube des clips musicaux de ses groupes russes préférés dont l’un s’intitule : "Comment j’ai accepté l’islam et comment je suis devenu chiite".

Source: france24.com avec dépêches


Vendredi 19 Avril 2013 - 16:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter