Awa Ndiaye s'explique sur son adhésion à l'APR

C’est au terrain Guélewar, dans son fief, entre Ndiolofène et Cité Niakh que Mme Awa Ndiaye a convié ses militants à une rentrée politique, présidée par Mansour Faye, coordonnateur local de l’Alliance Pour la République (APR) et candidat de Benno Bokkk Yaakar aux élections locales.



L’ancien ministre de la Culture qui vient répondre à la demande du président de la République d’appuyer la massification locale de son parti, s’est dite engagée à soutenir la candidature de Mansour Faye en mettant sa base traditionnelle à la disposition de l’APR. 

« Nous nous engageons à massifier le parti, et à gagner les prochaines élections locales, afin de redonner à notre ville sa juste place et son lustre qui est le sien », a-t-elle annoncé. 

« Cher Mansour, nous partageons ton ambition », a-t-elle ajouté en indiquant que « notre adhésion à la formation politique du Président Macky Sall est, en effet, un engagement solennel à impulser, entreprendre et mettre en œuvre les actions aptes à assurer les victoires attendues où notre capacité sera sollicitée ». 

"Après avoir rencontré Macky Sall, j’ai informé Me Abdoulaye Wade de ma décision de quitter le PDS. Auparavant, je lui avais fait part de l’acharnement dont j’étais la cible au sein du parti libéral avec une réelle volonté de m’écarter », raconte Awa Ndiaye. 

« Lors de l’investiture du candidat du PDS à Saint-Louis, on ne m’a pas informé et personne ne m’a demandé mon avis. Cette discrimination a été faite sciemment dans le but de m'écarter. Je ne pouvais plus évoluer dans le PDS. Il fallait que j’entre dans une formation où l’on me donne ma place et c’est l’APR qui m’a donné ma place », a-t-elle dit devant une forte mobilisation. 

Avec Ndarinfo

Dimanche 27 Avril 2014 - 18:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter