Axe Dakar-Bamako: mystères autour de la saisie de 25 cartons d’armes

Les services des douanes du Mali ont découvert un véritable arsenal à bord d’un car de transport "Nour Transport" en provenance du Sénégal. Il s’agit de 25 cartons d’armes. Le chauffeur du véhicule ainsi qu’une autre personne répondant au nom de Moussa Ndiaye ont été remis à la gendarmerie de KAYES qui a ouvert une enquête.



Cette importante saisie d’armes a été réalisée par la Douane malienne le samedi 20 août 2016 dernier. Il s’agit de  25 cartons de munitions de guerre saisis dans un car de «Nour Transport». Ce qui intrigue dans cette affaire c’est que les cartons en question en provenance du Sénégal.

Et, selon le journal Libération qui donne l’information les munitions étaient convoyées par un supposé officier de la police du Sénégal du nom de Moussa Ndiaye, se déclarant membre de la Minusma à Gao.

D’après toujours le rapport de la Douane du Mal, rapporte le site Maliactu, après cette découverte de nombreux cartons de munitions, le chauffeur du véhicule de transport, interrogé, a indiqué que c’est de la ferraille. C’est après une fouille minutieuse qu’ils se sont rendu compte qu’il s’agissait de munitions de guerre.

Pris la main dans le sac avec cette découverte, le chauffeur désigne alors du doigt le propriétaire qui sort avec des documents des Nations-Unies, son passeport et une pièce d’identité au nom de Moussa Ndiaye. Seulement, il n’a pas d’ordre de mission, juste un bordereau de livraison où il est indiqué : « Direction Nationale de la Sureté Nationale du Sénégal, Armement DM. Bordereau d’envoi N° 6421 du 19 août 2016 », rapporte encore le quotidien dakarois « Libération ».

Les munitions, le car, le conducteur et le supposé agent de police sénégalais, ont été ainsi remis entre les mains de la gendarmerie de Kayes qui a ouvert une enquête pour élucider cette affaire.
 
 

Khadim FALL

Mercredi 24 Août 2016 - 09:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter