Ayant abrité le cas importé d’Ebola, l’hôpital Fann, les centres de santé de l’unité 9 des PA désinfectés



Ayant abrité le cas importé d’Ebola, l’hôpital Fann, les centres de santé de l’unité 9 des PA désinfectés
Ces mesures annoncées ce vendredi matin par Eva Marie Coll Seck, ministre de la Santé et de l’Action sociale, vise entre autres à rassurer les populations en proie à la panique depuis l’annonce du virus Ebola au Sénégal.  « L’hôpital de Fann est effectivement en train de vivre les contrecoups de cette maladie d’Eboal. Nous devons contribuer à rassurer les populations ». De ce fait, « tout est fait dans toutes les structures où vous avez même des cas suspects pour qu’il y est des désinfections pour que le virus n’existe plus », sert la tutelle qui précise que «tout est incinéré ».

 
« Il y a toutes les mesures nécessaires qui doivent être prises et qui sont en train d’être faites et donc, il faut que les gens se rassurent, les médecins compétents sont sur place », poursuit Eva Marie Coll Seck qui dit comprendre les populations. «Il y a toujours un peu de panique mais on pense vraiment en travaillant avec la presse, arriver à calmer les esprits ». Le ministre qui raconte une anecdote de préciser qu’à l’Institut pasteur, «une personne qui devait y effectuer un prélèvement, ne voulait toucher à rien. Or dans ce laboratoire, il y a plus de sécurité là-bas même que dans la rue». 


Vendredi 19 Septembre 2014 - 16:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter