Ayant attrait Moyoro Mbaye à la barre, Mahawa Sémou Diouf réclame un milliard

Le doyen des Juges d’Instructions (DJI) Mahawa Sémou Diouf ne lâche pas du lest contre Mayoro Mbaye. Le procès fixé au 13 mars prochain, le magistrat instructeur qui vise dans la procédure les quotidiens: « Enquête » et «L' Observateur », réclame la somme d'un (1) milliard pour diffamation.



Après avoir servi une sommation internationale à Mayoro Mbaye, le DJI l’attrait à la barre le 13 mars prochain pour diffamation. Mahawa Sémou Diouf réclame aux prévenus 1.000.000.000 F CFA que l'homme d'affaires et les journaux "Enquête" et "l'Observateur" devront lui payer solidairement. Ce, en guise de dommages et intérêts.  

Les conseils du DJI estiment que les propos relayés sont « fétides, déshonorants et ubuesques » et ont fortement et gravement entaché et souillé l’honneur et  la considération de Mahawa  Sémou Diouf.  Ils ont principalement visé l’article 258 du code de procédure Pénal qui stipule que « toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur et a la considération de la personne ou du corps auquel le fait est inculpé est une diffamation… ». 

Affirmant avoir été expulsé de son domicile à Hann sur instruction de Mahawa Sémou Diouf, Mayoro Mbaye dit avoir saisi le ministre de la Justice d'alors, Aminata Touré et même son successeur Me Sidiki Kaba. 

Khadidiatou Penda Guindo (stagiaire)

Samedi 22 Février 2014 - 13:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter