Bamba Fall : «La Dic ne peut pas se substituer aux instances de discipline du Ps»

Convoqué à la Division des investigations criminelles (Dic) aujourd’hui, le maire socialiste de la Médina, Bamba Fall, dénonce une magouille de personnes qui sautent sur toutes les occasions afin de les écarter du Parti socialiste (Ps). Convocation qu’il trouve d’ailleurs incompréhensible, d’autant plus que, déclare-t-il, leur parti dispose d’instances pouvant assurer la discipline au sein de leur formation politique.



Bamba Fall : «La Dic ne peut pas se substituer aux instances de discipline du Ps»
«Je répondrai pour savoir de quoi ils veulent que je réponde. Nos partis ont des instances de discipline. Pour n’importe quel problème. On a vu des morts d’hommes, des batailles rangées, mais les instances politiques ont toujours régler ces problèmes». C’est par ces mots que Bamba Fall a accueilli sa convocation à la Dic.

En effet, devant faire face aux enquêteurs dans le cadre du saccage de la Maison du Parti, le responsable socialiste tient à écarter tout rapprochement entre lui et cet acte délictueux : «s’il s’agit de la Maison du Parti ça ne pose aucun problème. Je pense qu’ils poseront des questions auxquelles je répondrai, parce que je suis serein et très calme parce que je n’ai été ni acteur, ni commanditaire de cette affaire», fait-il savoir à nos confrères de la Rfm.

Et M. Fall de conclure : «Je suis un enfant du Ps, je ne participerai jamais à une action qui dégrade les valeurs et les mœurs du Ps. Ils veulent se débarrasser de nous, ils vont essayer de nous accuser pour essayer de nous éloigner du parti, mais je pense que ce sera leur position contre la nôtre. Mais la Dic ne peut pas se substituer aux instances de discipline de notre parti».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 26 Octobre 2016 - 08:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter