Barthélémy Dias promet de démissionner de l’Assemblée nationale s’il est reconnu coupable

Barthélémy Dias qui est en liberté provisoire est aussi investi dans les listes de Benno Bokk Yaakaar (BBY) pour les législatives du 1er juillet. Pourra-t-il répondre à la justice une fois élu député ? Une question qui brûle les lèvres et sur laquelle le maire socialiste apporte des précisions.



Barthélémy Dias promet de démissionner de l’Assemblée nationale s’il est reconnu coupable
Après plus de 05 mois d’incarcération, le maire de Mermoz-Sacré-Cœur recouvre  la liberté. Une liberté provisoire qui pourrait selon certains, constituer une « immunité parlementaire » pour le maire socialiste, du fait de son investiture dans les listes de BBY. Ce mardi devant son domicile, Barthélémy Dias s’est montré formel sur la question.
 
 « La justice sénégalaise est là pour faire son travail. J’ai malheureusement entendu certains dire que si j’étais élu député, je ne répondrai plus à l’appel de la justice. Si elle prouve ma culpabilité, je ne vais pas chercher à me réfugier derrière mon immunité parlementaire, je vais tout simplement démissionner de l’Assemblée nationale et aller en prison. C’est tout », a confié à la presse, le jeune socialiste qui reste néanmoins convaincu qu’on ne peut pas prouver sa culpabilité.
 
A cet effet, accuse Barth, « tout ce qui s’est passé devant la mairie est un sacrifice humain d’Abdoulaye Wade qui a mal tourné ».


Mercredi 23 Mai 2012 - 12:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter