Basket-Mondial 2014 : les « Lions » ne participeront pas, Mbagnick Ndiaye suspend la FSB pour un an, Vieux Ndoye rugit

Coup de tonnerre. Après avoir obtenu de haute lutte leur 3ème place qualificative à la Coupe du monde de Basket lors de l’Afrobasket 2013, l’équipe nationale masculine ne sera pas au mondial prévu en 2014 en Espagne. Elle fait les frais de la fuite de la basketteuse sénégalaise Ndiaté Lô il y a quelques semaines lors des Jeux de la Francophonie.



Basket-Mondial 2014 : les « Lions » ne participeront pas, Mbagnick Ndiaye suspend la FSB pour un an, Vieux Ndoye rugit

Le ministre des sports et de la vie associative qui avait annoncé de fermes représailles à l’issue de la fugue des athlètes de cinq (5) fédérations sénégalaises lors de compétitions dans l’espace Schengen prive les « Lions » de la balle orange de la prochaine Coupe du monde de Basket 2014 en Espagne.  

Mbagnick Ndiaye qui en a décidé ainsi, a par ailleurs suspendu pour un an la Fédération sénégalaise de basket-ball, (FSB).
 « Ce sont des actes qui donnent une mauvaise image de notre pays et qui créent des difficultés quand il s'agit d'aller demander des visas », avait réagit le directeur de la Haute compétition au ministère des Sports et de la Vie associative qui avait affiché la colère de Mbagnick Ndiaye qui sanctionne en même tant le canoë-kayak, l’handisport, le judo, le karaté, la lutte. 

Le meneur des "Lions", Mamadou Vieux Ndoye qui réagit par rapport à la décision, se lâche sur la tutelle.

« Les jeux de la Francophonie, c’est le ministère qui gère, ce n’est pas la FSB. Il ne peut pas se mettre dans la position d’accuser. C’était lui le responsable de la délégation, ni le président de la FSB, ni un membre fédéral de cette délégation-là. C’est à lui de rendre des comptes et non au basket. On a lutté pour prendre cette troisième place pour se qualifier aux championnats du monde. Depuis lors, on n’a rien dit mais on ne nous a pas donné un franc pour cette qualification. Alors qu’il se préparait à sortir des millions en cas de qualification pour le football. Est-ce que cela est raisonnable. On a galéré pour en arriver là. On nous a donné des primes dérisoires, on a été patriote, il faut oser le dire. Ce que touche le foot, le basket ne le touche pas avec des primes de victoires de deux (2) millions alors qu’on a droit à 150.000 F CFA. Vous vous rendez compte, raison pour laquelle, beaucoup de joueurs ne veulent plus venir en équipe nationale de basket », rage-t-il sur les ondes de la Rfm.




Mardi 22 Octobre 2013 - 17:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter