Bibliothèque numérique : les auteurs africains absents des plateformes numériques



Bibliothèque numérique : les auteurs africains absents des plateformes numériques

Cyberlibris et Nouvelles Editions Numériques Africaines (NENA), annoncent leur entente pour enrichir de contenus africains la bibliothèque numérique offerte par le service Scholarvox International. Ce dernier est la première bibliothèque numérique en Afrique dédiée aux universités et aux instituts d'enseignement supérieur, permettant aux étudiants et enseignants d'accéder en ligne et en illimité à 30 000 ouvrages en version numérique du catalogue académique international.


Cette bibliothèque numérique, malgré la richesse de son catalogue, souffre cependant du manque de livres numériques avec des auteurs et des contenus africains. C'est cette lacune que l'entente entre Cyberlibris et NENA va désormais combler. Déjà, le catalogue de livres numériques de NENA contient plusieurs ouvrages d'intérêt pour le support documentaire à l'enseignement supérieur en Afrique, notamment en droit, en science économique, en sociologie et en lettres africaines. Ces ouvrages seront ainsi intégrés à la bibliothèque numérique développée par Cyberlibris à laquelle de nombreuses institutions d'enseignement supérieur africaines sont déjà abonnées.


Voilà une bonne nouvelle pour les auteurs et les éditeurs africains avec qui NENA a conclu des ententes d'édition et de coédition numériques. Leurs ouvrages sont déjà diffusés par la Librairie Numérique Africaine, la plate-forme de commerce électronique dédiée au livre africain et initiée par NENA. 
Avec la bibliothèque numérique de Scholarvox Internationa l, un nouveau canal de diffusion leur est ouvert en direction d'une clientèle à forte demande, tout en bénéficiant d'une source supplémentaire de redevances provenant des frais d'abonnement des institutions.
 Autant de raisons supplémentaires, s'il en était besoin, pour inciter les auteurs et éditeurs africains à passer au numérique.


En outre, les institutions universitaires africaines sont elles-mêmes une source importante d'ouvrages scientifiques divers, qu'il s'agisse de livres publiés par les enseignants, de syllabus de cours, de rapports de recherche, d'actes de colloques, de thèses universitaires, etc. Au lieu de demeurer inconnus ou inaccessibles, ces contenus peuvent maintenant, grâce à l'édition numérique avec NENA, et aux bibliothèques numériques avec Cyberlibris, être largement diffusés, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des milieux académiques africains.


Cyberlibris et NENA appellent donc les institutions de l'enseignement supérieur en Afrique à les contacter pour en savoir plus sur leur solution intégrée pour la production et la diffusion de leurs documents en format numérique.



Vendredi 25 Avril 2014 - 14:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter