Bougane Guèye parle de son altercation avec les hommes de Dias: " Pourquoi j'ai brandi une arme..."

Bougane Guèye Dany le patron du groupe D-Médias est revenu sur son altercation d’hier avec les hommes de Barthélémy Dias, maire de Mermoz-Sacré-Cœur, à la Cité Keur Gorgui venus déguerpir les véhicules du patron de Dak’cor. Revenant sur les faits dans les colonnes de La Tribune, l’ancien journaliste a donné les raisons pour lesquelles il a usé de persuasion en brandissant son arme. « J’ai sorti une arme pour protéger mes biens et mes employés. C’est très clair », martèle le Pdg de D-Média.



Bougane Guèye parle de son altercation avec les hommes de Dias: " Pourquoi j'ai brandi une arme..."
Le patron du groupe D-Médias  Bougane Guèye revient sur les colonnes du journal la Tribune sur la brouille entre lui et les hommes de mains de Barthélémy Dias Bougane Gueye « estime que l’opération de déguerpissement engagé par la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur ne repose sur aucun fondement ». Parce que, dit-il, le terrain sur lequel les véhicules de son agence de communication sont garés, est une propriété privée. « Ce terrain est réellement une propriété privée. Il ne relève aucunement du domaine public. C’est le lot 130, immeuble KI 6669GRD.
 
Pourtant à côté des nôtres, il y avait d’autres véhicules qui n’ont pas été inquiétés. De manière très claire, il y avait une opération qui ne visait pas la structure mais la personne même de Bougane Guèye Dany », explique l’homme d’affaire qui dénonce une « complicité » de la police par rapport à cette « séquestration ». Selon lui, la police a été abusée dans cette affaire.
 

Khadim FALL

Jeudi 8 Octobre 2015 - 15:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter