Burkina: 70 tonnes de riz et 2 tonnes de poulets importés inconsommables

Au Burkina Faso, les autorités ont incinéré, en fin de semaine dernière, des poulets et du riz importés. Ces produits « dangereux pour la santé » étaient destinés au marché local. Plus de 70 tonnes de riz provenaient de l'Inde et environ 2 tonnes de poulets étaient importées du Brésil et de la Hollande. Ce fut une occasion, pour les associations de consommation, d’attirer l’attention des populations sur la qualité des produits vendus sur les marchés, surtout les produits importés.



Ce sont exactement 79 tonnes de riz qui ont été incinérées par la Direction générale des productions végétales. Chargés au port de Tema, au Ghana, les camions contenant ce riz ont été interceptés alors qu’ils se rendaient à Bobo Dioulasso, la deuxième ville du Burkina Faso. Après inspection, le riz transporté est jugé inconsommable.

« C’est du riz en provenance de l’Inde. Quand ils ont fait les analyses, ils se sont rendu compte que non seulement ce riz ne peut pas être consommé par la population humaine mais il n’est même pas autorisé pour la consommation animale », a déclaré à RFI le secrétaire général de la Ligue des consommateurs du Burkina, Pascal Zaïda.

Importées sans aucun document sanitaire et dans de mauvaises conditions de conservation, environ 2 tonnes de poulet ont été également incinérées.

« Nous avons trouvé des poulets qui avaient des tubes rouges dans la poitrine et du gaz à l’intérieur qui s’évapore. Ce sont des poulets au formol et c’est véritablement dangereux pour la santé humaine. Et sans documents, on ne peut même pas savoir quand ces poulets ont été tués », a également précisé Pascal Zaïda.

Les associations de défense des consommateurs ont saisi l’occasion pour appeler à la vigilance et dénoncer tout cas de produits suspects.

Source: Rfi.fr



Mardi 5 Juillet 2016 - 07:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter