Burkina Faso : Macky Sall en «facilitateur de sortie de crise »



L’annonce est du leader de l’opposition Burkinabè et elle est relayée par Jeune Afrique. Le président de la république Macky Sall (Sénégal)  ainsi que ses  homologues du Ghana, John Dramani Mahama et du Nigéria, Goodluck Jonathan, sont attendus à Ouaga, ce Mercredi 5 Novembre, pour « faciliter la sortie de crise ».
 
Le chef de file de l'opposition, Zéphirin Diabré, en a fait la déclaration au sortir d’une réunion, ce mardi, dans la  capitale Burkinabè, entre les leaders de l'opposition et les envoyés de l'Union africaine, de l'ONU et de la Communauté des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao).

Le Burkina Faso est dirigé par le Lieutenant-colonel Issac Zida depuis la démission de l'ex-président, Blaise Compaoré.  Cet officier supérieur, adoubé par l'armée, a promis  qu'un organe de "transition  constitutionnelle" sera mis sur pied et sera dirigé par "une personnalité  consensuelle désignée par tous les acteurs de la vie nationale" . 


Mardi 4 Novembre 2014 - 13:53




1.Posté par leuz le 04/11/2014 16:13
Suis je con ou bien je suis bien le seul a trouver que ça a été une aberrhation de chasser un militaire comparé pseudo démocratiquement élu pour mettre un autre militaire.Léa démocrates burkinabé n'ont pas fini le travail et ont eu peur dallée jusquau bout je pense.ils ont fait un pas puis reculé sun autre pas.c'est zéro la révolution car il nya eu aucun changement au bout du compte.ça fait pitié !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter