Burkina Faso: nouvelles tensions entre le RSP et le Premier ministre

Au cours d’un rassemblement, des soldats du régiment de sécurité présidentielle ont tiré avec leurs armes en l’air. Selon un haut gradé de l’armée burkinabè, ces soldats protestaient contre la convocation de leur chef de corps et deux autres officiers par la gendarmerie nationale.



Le Premier ministre burkinabè Isaac Zida la garde présidentielle.
Le Premier ministre burkinabè Isaac Zida la garde présidentielle.

Suite à des informations parvenues à la gendarmerie, les soldats issus du régiment de sécurité présidentielle auraient prévu d’arrêter le Premier ministre Yacouba Isaac Zida à l’aéroport de Ouagadougou à son retour d’un voyage officiel à Taïwan. Selon nos informations, l’avion du Premier ministre a finalement atterri à la base militaire 511, et non à l’aérogare.

« On nous accuse d’avoir fomenté un coup contre le Premier ministre dans la nuit du dimanche. Alors que c’est grâce à la gendarmerie que nous avons été informés de cela ce lundi », a déclaré un officier du RSP.

Selon un autre officier, c’est l’entourage du Premier ministre Yacouba Isaac Zida qui a ventilé une rumeur sur l’arrestation de certains officiers du RSP suite à « une tentative de coup contre le Premier ministre ». Une rumeur qui a mis certains soldats en colère, d’où les tirs au sein du camp.

Tout le quartier chic de Ouaga 2000 était sous le contrôle de patrouilles du régiment de sécurité présidentielle. A motos ou dans de véhicules banalisés, les soldats bien armés ont sillonné les rues du quartier toute la nuit. Le gouvernement n'a pour l'instant pas réagi à ce qui se profile comme une nouvelle crise  entre le Premier ministre Yacouba Zida et ses anciens camarades d’armes.


Rfi.fr

Mardi 30 Juin 2015 - 06:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter