Burkina: Une réduction de l’insécurité et du grand banditisme constatée au mois d’août (Source sécuritaire)

Une réduction de l’insécurité et du grand banditisme a été constatée au cours du mois d’août au Burkina, selon la direction de la communication du ministère de la Sécurité qui note 89 personnes interpellées par la police pendant cette période, dont 12 déférées.



Selon le rapport de la police nationale, "qui s’articule autour des attaques et agressions à main armée sur les axes routiers, les pistes rurales et dans les agglomérations, révèle que de façon générale, le nombre des attaques et agressions est en diminution dans la majorité des régions du pays", indique la source.

 

Au cours de ce mois, 2.938 patrouilles ont été effectuées sur l’étendue du territoire et qui ont permis d’interpeller 89 personnes dont 12 déférées, qui ont fait 22 blessés.

 

Au niveau des attaques à main armée sur les grands axes routiers et pistes rurales, la police a enregistré neuf attaques perpétrées par 49 individus armés d’au moins 23 armées qui ont fait 20 blessés et emporté 1.875.400 F CFA et sept engins à deux roues ainsi que 16 téléphones portables.

 

Pendant cette période, la situation des agressions à l’intérieur des agglomérations fait ressortir un total de 12 attaques commises par 29 personnes en possession d’au moins 19 armes qui ont fait cinq blessés et emporté sept motos et 424.950 FCFA.

 

La police a saisi durant leurs patrouilles une somme de 38.894.000 FCFA et 336 engins à deux roues qui ont été mis en fourrière.

 

"Cependant, il convient de noter que contrairement à la plupart des régions du pays, le nombre des attaques et agressions est resté constant, voire en légère augmentation dans certaines zones", conclut la source.

Source: Alerte Infos



Dimanche 25 Septembre 2016 - 05:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter