Burundi / Sénégal: Matar BA prévient la CAF



«On ne peut pas se permettre de déplacer une équipe nationale dans des conditions extrêmement difficiles et aussi dans un pays qui est aujourd’hui instable. On nous demande d’opter pour un campement où loger à Bujumbura et faire 60 km pour aller jouer, c’est extrêmement dangereux ». Le ministre des Sports fustige ainsi l’attitude de la Fédération burundaise de football sur sa décision de déplacer le match Burundi-Sénégal  du 4 juin prochain, comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la  CAN (Coupe d’Afrique des Nations) 2017 au Gabon, à Rumonge
 
Matar BA félicite «la fédération, les dirigeants et le comité mixte qui a été mis en place pour pouvoir prendre en charge toutes les questions relatives au match des «Lions»». «Nous avons envoyé une mission en Burundi et on nous a mis au courant des situations et des conditions extrêmement difficile qui attendent notre équipe nationale», déplore la tutelle.

Profitant de l’occasion de la pose de la première pierre du Palais des sports de Diamniadio, le ministre de lancer un appel à la CAF (Confédération Africaine de Football), «parce que si elle nous exige ses conditions minimales ici au Sénégal, je pense que nous sommes en droit aussi d’exiger des conditions minimales au niveau des autres pays où le Sénégal joue », prévient-il.

Matar BA qui demande à «la fédération (qui a saisi la Caf) d’engager, je ne dirais pas une bataille, mais que le respect qu’on attend des dirigeants de la CAF soit rétabli». Pour lui, «c’est le devoir de la CAF de prendre toutes les dispositions sécuritaires pour mettre notre équipe nationale dans de bonnes conditions et nous y veillerons». 


Mardi 10 Mai 2016 - 14:22




1.Posté par Diallo Abou Moussa le 10/05/2016 15:35
La province de Rumonge est la plus riche province du Burundi. Elle longe le lac Tanganika qui est une des merveilles du monde.
Lorsque l’on ne connaît pas, mieux vaut se taire et aller voir… Comme dit l’adage.
Contrairement à ce que révèle les média Francophones et Anglophones, le Burundi est un pays en paix. Il est parmi les moins dangereux d’Afrique.

Diallo Abou Moussa
Burundi-agnews.org

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter