Bus DDD peints en beigne marron: Un combat contre leur circulation en gestation

Les bus de la société de transport Dakar Dem Dikk présentés au chef de l'Etat le 4 avril dernier lors de la fête de l'indépendance risquent de ne pas circuler du tout à Dakar. Des Sénégalais engagés sous la banniére "Avenir Senegaal Bi Ñu Bëgg (Avenir du Senegal que nous voulons)" cherchent à protéger le bien public et désormais comptent prendre en compte les combats pour un Sénégal équitable et démocratique. Ces Sénégalais qui ont mis en place cette plateforme politique composée des anciens des Assises nationales, du M23 entre autres.



"Nous voulons nous battre pour que l'intêret national et le drapeau prime sur tout. Si on avait amener 1000 bus et un seul parmi eux peint en marron cela mérite qu'on s'engage pour dénoncer, s'insurger contre", a déclaré Cheikh Tidiane Dieye. Cet ancien membre actif du M23 a expliqué que la plateforme entend aller à la prochaine présidentielle. Toutefois pour l'heure, les membres de la plateforme n'ont pas encore de candidat et comptent fédérer toutes les énergies et les véritables patriotes afin d'arriver à mettre en place "Senegaal Bi Ñu Bëgg". "Pour le moment, ce qui nous intéresse, c'est d'enclencher une vaste dynamique de transformation sociale qualitative sur l'ensemble du territoire, afin d'amener chaque Sénégalais à être un acteur et un véritable protagoniste de son propre développement et du bien collectif. Ce qui nous intéresse, en outre, c'est de poser les vrais débats de sociétès, loin de toute invective, avec pour seule aiguillon l'Interet national", ont-il tenu à faire savoir L'embleme de la plateforme est une fleur de Bissap. La philosophie c'est que "Le Sénégal compte plus de 230 partis politiques. Plus d'une vingtaind attend son récépissé. Or, en politique, le nombre de parti n'est, ni un signe de vitalité démocratique, ni un gage de qualité du débat politique. Au contraire. L'expérience du Sénégal, que nous regrettons tous, montre d'ailleurs que la prolifération de partis politiques peut être néfastes", a mentionné le document de la plateforme.





Jeudi 16 Avril 2015 - 14:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter