«C'est comme si le dossier était égaré...», Me Bamba Cissé



«C'est comme si le dossier était égaré...», Me Bamba Cissé
« Le Tribunal n’avait pas le dossier de Mamadou Lamine Massaly, c’est nous ses avocats qui l’avons évoqué et on a demandé acte au juge". Ceci, sur la non inscription du dossier dans le rôle". "Ce que le tribunal a refusé », embraie la robe noire.  "On a alors dénoncé un trop plein de pouvoir du parquet. Lorsque la personne est mise en liberté, le parquet qui est à la fois maitre des procédures et maitre des poursuites, a la possibilité de garder la personne en détention. Mais le Tribunal avait la possibilité d’avoir à son niveau le dossier pour pouvoir renvoyer à nouveau.

 
Le tribunal avait décidé de renvoyer le procès, il avait convoqué  les avocats et les partis. Et dans le rôle, on n’avait pas le dossier et c’est comme si le dossier était égaré, ce qui n’est pas le cas.  Ce qui fait que le parquet est maître des poursuites et aujourd’hui, il devient maître des règles du jeu, c’est pourquoi nous avons dénoncé un trop plein de pouvoir du parquet", regrette l'avocat du responsable libéral qui est renvoyé au 24 mars prochain.
 


Mardi 10 Mars 2015 - 15:55




1.Posté par Leuk le 10/03/2015 16:57
Justice ! A quand la Rupture ?

Il sont en traint de torturer Massaly pour des faits qu'il aurait commis par le passé. Est-ce bien cela leur rôle?

Justice !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter