CAN 2012: La Côte d'ivoire, le Sénégal, le Ghana... super favori de la compétition



Côte d'Ivoire : la génération Drogba enfin récompensée ?

Didier Drogba et Kolo Touré espèrent enfin remporter la Coupe d'Afrique des Nations avec la Côte d'Ivoire.(EQ)
Didier Drogba et Kolo Touré espèrent enfin remporter la Coupe d'Afrique des Nations avec la Côte d'Ivoire.(EQ)

L'Egypte triple tenante du titre absente, la Côte d'Ivoire des Drogba, Touré(s), Gervinho et autre Kalou a cette année une chance incroyable de remporter sa deuxième CAN, après son succès historique de 1992, obtenu au terme d'une séance de tirs au but mémorable face au Ghana (0-0, 11-10). Souvent placés mais jamais vainqueurs, surtout en 2006 lorsqu'ils ont échoué en finale contre les Pharaons, les Eléphants sont cette fois les grands favoris. Et pour cause, bien que certains aient pris de l',ge, les joueurs évoluent toujours dans les plus grands clubs d'Europe et constituent la référence en Afrique, en témoigne le trophée du meilleur joueur continental attribué en 2011 à Yaya Touré. Incapables de rafler la mise sous la direction d'entraîneurs étrangers (Michel, Halilhodzic, Eriksson...), les Ivoiriens de l'ex-vedette nationale François Zahoui y parviendront-ils enfin ? C'est l'année ou jamais.

Ghana : les jeunes au pouvoir !

Au même titre que la Côte d'Ivoire, le Ghana et sa jeunesse dorée font partie des sélections qui ont un vrai bon coup à jouer. Pourtant, les Black Stars n'ont plus soulevé le trophée depuis belle lurette (1982). Ce n'est pas faute d'avoir essayé. Lors de la précédente édition, c'est en finale qu'ils ont chuté, contre l'indétrônable Egypte (0-1). L'équipe était déjà en partie composée de champions du monde Juniors 2009. Les André Ayew et consorts ont depuis bien grandi, pour devenir des joueurs rompus aux joutes internationales. Ajoutés aux anciens (Asamoah et Mensah voire Muntari car Essien sera absent), ces jeunes pleins de talent peuvent créer la surprise, qui n'en serait finalement qu'une demie vu leur beau parcours réalisé au Mondial en Afrique du Sud.


Sénégal : la nouvelle vague

Que 2002 semble bien loin... Quart-de-finaliste au Mondial asiatique, le Sénégal vit depuis une longue traversée du désert. Les héros de l'époque ne sont plus là. Enfin tous sauf un, car Amara Traoré est aujourd'hui devenu sélectionneur des Lions de la Téranga. Avec lui, la nouvelle génération incarnée par les Ba, Sow et Cissé, encadrés par les Niang et Diawara notamment, a pris son temps pour éclore. Son attaque est tellement impressionnante, le Cameroun éliminé en poules peut en témoigner, qu'avec elle tous les espoirs sont permis.

Maroc, Mali et Guinée : les outsiders


Derrière les trois équipes qui se détachent comme favorites pour le titre, trois autres ne sont pas si loin. A commencer par le Maroc d'Eric Gerets, à condition que Marouane Chamakh et ses partenaires ne passent pas au travers, comme ils en ont pris la mauvaise habitude ces dernières années. Le Mali d'Alain Giresse a également beaucoup à se faire pardonner après ses éliminations au premier tour des deux dernières éditions. Enfin la Guinée de Michel Dussuyer voudra confirmer ses deux quarts de finale atteints en 2006 et 2008. Elle en a les moyens.
Source: L'Equipe


Vendredi 20 Janvier 2012 - 01:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter