CNRA – CONTAN «La transition numérique permettra de libérer les énergies», selon Aminata Touré



CNRA – CONTAN «La transition numérique permettra de libérer les énergies», selon Aminata Touré
Le Sénégal à l’instar des autres Etats de l’UEMOA se prépare activement à la transition numérique de l’audiovisuel. Un atelier national de discussion sur les enjeux de cette transition s’est ouvert ce lundi matin à Dakar. Il est organisé par le Comité national de pilotage de la transition de l’audiovisuel analogique au numérique (CONTAN) du Sénégal qui a la responsabilité avec le de réussir ce pari d’ici juin 2015 sous la supervision du Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA). Les différentes phases de la transition numérique ont été ainsi exposées par le président du CONTAN.
 
 
Le passage de l’audiovisuel analogique au numérique est l’un des grands chantiers qui mobilisent au plan national et régional. Sous l’égide de l’UEMOA, le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) organise via le Comité national de pilotage de la transition de l’audiovisuel analogique au numérique (CONTAN) qui est sous sa tutelle un atelier sur les enjeux de la transition numérique. Ce passage va ainsi impliquer de plain-pied toutes les sensibilités de la société sénégalaise. Il va ainsi ouvrir d’énormes opportunités.
 
 
L’Etat du Sénégal semble être conscient de ce potentiel. C’est pour cette raison que la Première ministre, Aminata Touré a expliqué que le Sénégal a pris la mesure des exigences du passage du numérique et engagera toutes les énergies requises pour le réussir à la date prévue. Par rapport aux opportunités, elle a souligné que «notre jeunesse sait qu’elle peut rivaliser avec tous les autres jeunesses, si le carde idéal lui est crée».
 
 
Aminata Touré a aussi fait savoir que l’objectif de l’Etat est de créer «un environnement apte à libérer les initiatives, les énergies créatrices  et les compétences, pour exploiter tout ce qui peut permettre d’aller vers un développement endogène et maitrisé». Dans cette perspective, a-t-elle ajouté, «mon gouvernement exploitera avec esprit de suite et beaucoup de volontarisme toutes les opportunités qui nous permettront d’user de ces technologies de l’information et de la communication, pour générer des emplois, créer de la richesse, et offrir un égal accès de tous les citoyens à la connectivité».
 
Cette rencontre qui  réunit des experts nationaux et Africains chargé de la transition numérique entre dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route communautaire pour la transition numérique dans l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).
 
Tous les acteurs ayant pris la parole notamment madame Jeanne Sylla du CNRA, madame Fatoumata Sawadogo Thiombane et Monsieur Amadou Top ont conforté l’idée de mettre en cohérence les efforts de l’ensemble des Etats membres de l’Union tout en veillant à une forte implication de tous les acteurs, notamment les radios, les télévisions et les structures privées et publiques concernées, ainsi que la population.
 
Cet atelier à l'initiative de l’UEMOA va permettra d’informer tous les acteurs de la transition au plan national des "enjeux de la transition numérique" et des "décisions prises au niveau régional" selon la représentante du Président Cnra.
Selon Monsieur GUY Amedee, conseiller technique du Président de la commission de l’UEMOA, la vision de l’Union est  de prendre toutes les dispositions, en direction des populations, pour une transition numérique réussie.


Lundi 9 Décembre 2013 - 16:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter