Cacophonie dans sa cellule communication : Macky convoque une réunion de crise



Cacophonie dans sa cellule communication : Macky convoque une réunion de crise

Un seul point à l’ordre du jour : s’expliquer. Le président de la République, Macky Sall, via cette réunion de crise convoqué au Palais, veut mettre les points sur les « i » en ce qui concerne de l’idée de la médiation pénale (80% - 20¨%) soulevée par le « député du peuple » Me El Hadji Diouf, confirmée d’abord par le porte-parole du gouvernement et rejetée par le ministre de la Justice.

Les convoqués sont le premier ministre Abdoul Mbaye, le ministre des Forces armées Dr Augustin Tine, le ministre de la Justice Aminata Touré, le ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance Abdou Latif Coulibaly et le ministre de l’Intérieur Général Pathé Seck. Selon « L’As », la bombe doit être désamorcée. C’est d’abord le premier magistrat du pays prend la parole et demande illico des explications.

Abdou Latif Coulibaly, par ailleurs porte-parole du gouvernement qui s’explique avant de se désoler de la réaction de sa collègue du gouvernement. Aminata Touré, quant à elle justifie sa sortie dans la presse et accuse. Avant que le ministre de la justice ne rend la parole, un membre du cabinet présidentiel tape sur la table en dénonçant les sorties intempestives de certaines personnes, dont des membres du gouvernement, « qui ne sont au courant de rien ». Pour apaiser la tension, le locataire du Palais de la République a tout simplement levé la séance.  


Mardi 12 Mars 2013 - 10:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter