Camp pénal: «Boy Djinné» en a marre des rigueurs de l’isolement



L’allégation selon laquelle le célèbre détenu est gravement malade au point qu’il serait entre la vie et la mort, n’est que pure intoxication orchestrée par l’intéressé qui placé en cellule d’isolement, veut rejoindre le quartier populaire de ses camarades.
 
Selon «Le Témoin», c’est du moins ce que «Boy Djinné» aurait laissé entendre au Doyen des juges d’instruction lors de leur face-à-face lors duquel le célèbre fugitif a tenu à déplorer les dures conditions de son isolement. Ce, avant de demander qu’on le transfert vers les quartiers populaires où il pourrait cohabiter et communiquer avec ses camarades détenus. «Je ne suis ni malade, ni torturé. J’en ai marre des rigueurs de l’isolement», a déploré «Boy Djinné». 


Vendredi 26 Août 2016 - 09:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter